Faire un don
Maria Hueber @ tertiarschwestern.it

Maria Hueber @ tertiarschwestern.it

Causes des saints : Maria Hueber, « héroïque »

Fondatrice des Sœurs tertiaires de Saint François

Les vertus héroïques de la servante de Dieu Maria Hueber (1653-1705), fondatrice de la Congrégation des Sœurs tertiaires de Saint François, ont été reconnues par le pape François lors d’une audience accordée au cardinal Angelo Becciu, le 19 mars 2019. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.

Le pape a approuvé en tout la publication de 8 décrets de la Congrégation pour les causes des saints pour un miracle, deux martyres et les « vertus héroïques » de cinq baptisés.

Maria Hueber est née le 22 mai 1653 à Bressanone (Brixen), sur l’ancien territoire de l’empire d’Autriche, aujourd’hui dans le nord-est de l’Italie. Elle grandit dans une famille simple et, très jeune, elle doit aider sa mère à coudre pour assurer sa subsistance. Bientôt, Maria quitte la maison de ses parents et travaille comme femme de ménage à Bressanone, Bolzano, Innsbruck et Salzbourg. De retour à Bressanone, elle s’occupe de la mère âgée et malade jusqu’à sa mort.

Impressionnée par l’idéal franciscain, Marie rejoint le Tiers-Ordre Franciscain à l’âge de 24 ans.

En souhaitant aider les filles pauvres d’avoir l’accès à l’enseignement, Maria Hueber ouvre, en 1700, à Bressanone, la première école gratuite pour filles dans le Tyrol.

Elle commence une vie monastique selon la règle du Tiers-Ordre et pose les fondations de la communauté des Sœurs tertiaires de Saint François.

Le 31 juillet 1705, elle meurt après une dure souffrance et elle est enterrée à côté de l’entrée de l’église des Clarisses à Bressanone.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel