Faire un don
Giorgio La Pira © giorgiolapira.org

Giorgio La Pira © giorgiolapira.org

Causes des saints : l’homme politique italien Giorgio La Pira et trois jeunes, « héroïques »

Le pape approuve des décrets du dicastère romain

Le Vatican reconnaît que quatre baptisés – trois Italiens et une Espagnole, tous laïcs – ont vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon authentique, « héroïque ». Parmi eux – le politicien italien Giorgio La Pira, connu comme le « saint maire » de Florence, et trois jeunes de 14 à 23 ans.

Lors d’une audience avec le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le pape François a en effet autorisé, ce jeudi 5 juillet 2018, la publication de décrets reconnaissant les « vertus héroïques » de 4 baptisés :

– le serviteur de Dieu Giorgio La Pira, laïc ; né à Pozzallo (Italie) le 9 janvier 1904 et mort à Florence (Italie) le 5 novembre 1977. Connu comme le « saint maire » de Florence, il occupe le poste de maire de 1951 jusqu’en 1965, avec de brèves interruptions. Il défend les plus faibles, les sans-abri, les droits des travailleurs. Il correspond avec Charles de Gaulle et fait le jumelage entre Reims et Florence. En 1959, il est le premier homme politique occidental à franchir le «rideau de fer», en se rendant en Russie et créant un pont de prière, d’unité et de paix entre l’Est et l’Ouest.

– le serviteur de Dieu Pietro Di Vitale, laïc ; né le 14 décembre 1916 à Castronovo di Sicilia (Italie) et décédé le 29 janvier 1940. Membre de l’Action catholique et membre du Tiers-Ordre franciscain, il se prépare pour le sacerdoce et fait des études au séminaire, mais une maladie incurable l’emporte à l’âge de 23 ans.

– la servante de Dieu Alexia González-Barros González, laïque ; née le 7 mars 1971 à Madrid (Espagne) et morte à Pampelune (Espagne) le 5 décembre 1985. Malade dès ses 4 ans, elle fait preuve d’un courage exemplaire. Elle est reçue par le pape Jean-Paul II. En février 1985, les médecins lui diagnostiquent une tumeur cancéreuse qui la laisse paralysée. Après quatre opérations et dix mois de traitements douloureux, elle meurt à l’âge de 14 ans.

– le serviteur de Dieu Carlo Acutis, laïc ; né le 3 mai 1991 à Londres (Angleterre) et mort à Monza (Italie) le 12 octobre 2006. Assistant fréquent de la paroisse de Santa Maria Segreta à Milan, élève des sœurs Marcellines à l’école primaire et secondaire, puis des pères jésuites au lycée, il est attentif aux problèmes des personnes autour de lui. Frappé par une leucémie, il vit sa maladie comme épreuve à offrir au pape et à l’Église.

Pour que ces quatre vénérables soient béatifiés, il faudra la reconnaissance d’un miracle dû à leur intercession.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel