Faire un don
Dr Pedro Herrero Rubio © alicantevivo.org

Dr Pedro Herrero Rubio © alicantevivo.org

Causes des saints: Pedro Herrero Rubio, pédiatre espagnol, pour les plus démunis

Un « médecin exemplaire » à Alicante

Un décret reconnaissant « les vertus héroïques » d’un pédiatre espagnol  d’Alicante, Pedro Herrero Rubio (1904-1978), connu comme un « médecin exemplaire », a été promulgué par la Congrégation pour les Causes de saints,  avec l’approbation du pape François, le lundi 27 février 2017. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.

Président, pendant plus de 30 ans, du Collège des médecins d’Alicante, dans le sud de l’Espagne, il est inscrit au tableau d’honneur du Conseil médical de l’Espagne. À l’époque où la sécurité sociale n’existait pas, il a dirigé une institution qui répondait aux besoins des familles des travailleurs portuaires.

Né en 1904, Pedro Herrero Rubio est l’un des pionniers de la modernisation de la pédiatrie en Espagne. Il fait ses études d’abord dans son pays natal, puis à Paris et à Bruxelles.

Pendant la Guerre civile espagnole et les persécutions religieuses, il participe aux messes secrètes et il est arrêté par des miliciens qui l’emmènent à Valence. Cependant, la clameur populaire en sa faveur est telle que le Front populaire d’Alicante décide de le libérer.

Ce médecin et sa femme, qui n’ont pas eu d’enfants, gagnent l’affection de tous pour leur engagement en faveur des enfants. Ils visitent les quartiers les plus déprimés, comme les grottes de Castillo de San Fernando, d’où, souvent, ils amènent les enfants malades à l’hôpital.

Pedro Herrero Rubio n’hésite pas à continuer à servir les plus démunis pendant son temps libre, ainsi, il a pu renoncer à ses vacances d’été pour soigner des jumeaux prématurés.

Ce dévouement aux autres est apprécié dans sa ville natale :  une école, une rue et un parc d’Alicante portent son nom. Un monument en son honneur a été aussi inauguré.

Président de l’Action catholique de la ville, Pedro Herrero Rubio a réussi à convaincre plusieurs parents de baptiser leurs enfants, ce qu’ils n’avaient pas voulu auparavant.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel