Faire un don
Mains du pape dans la foule © Vatican Media

Mains du pape dans la foule © Vatican Media

Catéchèse en français : vraie et fausse manière de se reposer

Le divertissement ou la contemplation

Il y a une bonne et une fausse manière de se reposer le dimanche, a fait observer le pape François à l’audience générale de ce mercredi matin, 5 septembre 2018 : l’une est la contemplation, l’autre est le divertissement.

Le pape a en effet poursuivi son cycle de catéchèses sur les Dix Commandements, en méditant sur celui du repos du Sabbat. Un repos qui n’est pas facile à vivre, dans une société qui prône l’évasion par le jeu ou le voyage, a-t-il souligné.

Dans cette catéchèse, le pape a invité les chrétiens à « faire la paix » avec leur histoire, quelle qu’elle soit, sans chercher à la changer mais en l’acceptant et en s’ouvrant à la Providence pour sortir de l’insatisfaction.

Synthèse de la catéchèse en français

Frères et sœurs, se reposer vraiment le jour du Seigneur, comme le demande le Décalogue, n’est pas si facile, car il existe une fausse manière de se reposer. La mentalité actuelle met en valeur le divertissement, le plaisir qui sont une manière de s’évader de la réalité, et qui ouvre sur l’insatisfaction et le vide.

Le repos authentique fait référence à celui de Dieu se réjouissant de la bonté de son œuvre après la création. Le vrai repos est donc le moment de la contemplation et de la louange. Loin d’être une fuite de la réalité, le repos est une bénédiction de la réalité qui, pour nous  chrétiens, trouve son centre dans la célébration de la messe.

Le dimanche n’est pas un jour fait pour effacer les autres jours, mais pour les rappeler et les bénir. Certes la vie est parfois douloureuse, et entrer dans ce repos est un choix qui implique de nous éloigner des amertumes de notre cœur, de faire la paix avec ce que nous voulons fuir, de nous réconcilier avec les moments difficiles de notre existence. C’est ainsi que notre vie devient belle, lorsque, ouvrant notre cœur à la providence, et sachant que tout est grâce, le mur intérieur de l’insatisfaction se détruit et commence le repos authentique, car il n’y a de repos qu’en Dieu seul.

© Librairie éditrice du Vatican

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel