Faire un don
Cardinal Filoni, Capture CTV

Cardinal Filoni, Capture CTV

Bolivie : le nom du Christ est au cœur de l’œuvre missionnaire, par le card. Filoni

Au V° Congrès missionnaire américain

« L’œuvre missionnaire a tout d’abord un cœur, un centre, un nom : Jésus », a déclaré le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples et envoyé spécial du pape François aux célébrations du V° Congrès missionnaire américain (CAM 5).

Il a prononcé une homélie au cours de la messe inaugurale de l’événement missionnaire continental, le 10 juillet 2018, à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, indique l’agence vaticane Fides ce mercredi 11 juillet.

Le nom de « Jésus », a dit le cardinal, signifie, « selon la terminologie hébraïque », « Dieu sauve » : dans ce nom « se trouve toute la bénédiction de Dieu pour l’humanité ».

« L’œuvre missionnaire, a-t-il insisté, est tout d’abord œuvre de bénédiction pour tous ceux à qui est annoncé le nom du Seigneur. Il faut être bien conscients de cela pour exclure le fait que l’œuvre missionnaire ne consiste ni en philanthropie ni dans des œuvres de bonne volonté qui proviendraient de nous. »

En citant « l’histoire d’Abraham » de la première lecture de la messe, le cardinal a rappelé que Dieu est Celui « qui demande la collaboration de l’être humain … et l’adhésion à Son projet ». Et « le projet de Dieu porte en soi une bénédiction… L’histoire du salut de Dieu dès lors porte toujours et constamment la bénédiction de Dieu ».

« Tout missionnariat, a aussi souligné le préfet, est dans le même temps annonce et témoignage » : « Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, il est fondamental d’être crédibles, non à cause de la multiplicité des paroles, mais à cause du témoignage de la vie reçue dans le Christ. »

Le cardinal a cité l’exemple de la bienheureuse Mère Marie Ignace de Jésus, dont les reliques étaient présentes à la célébration. Elle a fondé un nouvel Institut, les Missionnaires croisées de l’Église. « Le 14 octobre prochain, a rappelé le préfet du dicastère missionnaire, le pape François canonisera cette femme extraordinaire en tant qu’authentique missionnaire de notre temps et il me paraît beau que ce congrès ait lieu à la veille de sa canonisation. »

En concluant, l’envoyé spécial du pape a dit que le Ve congrès américain « permet de faire le point sur notre engagement missionnaire et de prendre un nouvel élan, renouvelé dans l’ardeur et dans la passion pour le Christ ». « Aimer cette terre américaine, a-t-il ajouté, signifie lui faire don de Jésus. Je crois que cela constitue la véritable bénédiction, la même promesse faite à Abraham, renouvelée et consacrée par Jésus, une bénédiction dont nous sommes porteurs pour le bien que nous voulons à ces peuples. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel