Faire un don
Les lampes de la paix Bari (Italie) 7/7/2018 © Vatican Media

Les lampes de la paix Bari (Italie) 7/7/2018 © Vatican Media

Bari: «Agir vite» pour sauver les chrétiens du Moyen-Orient, par le métropolite Hilarion

«Nous sommes reconnaissants au pape François de nous avoir impliqués dans cette rencontre»

« Si nous voulons sauver les chrétiens du Moyen-Orient, si nous voulons que le christianisme ne soit pas effacé de la carte du Moyen-Orient, nous devons agir vite », affirme le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du patriarcat de Moscou et délégué du patriarche russe Kirill à Bari.

Ce « message », explique le métropolite dans une interview accordée à SIR, Avvenire et Radio inBlu, « a été bien exprimé par le pape François » au cours de la Journée de prière pour la paix avec tous les chefs des Églises chrétiennes le samedi 7 juillet 2018 à Bari, en Italie. « Je crois, poursuit-il, que beaucoup de participants à cette rencontre partagent sa vision et ses opinions. »

« Nous sommes reconnaissants au pape François de nous avoir impliqués dans cette rencontre », dit le métropolite qui a « une impression positive de prière et de discussion » de cette Journée de prière.

« La discussion était très ouverte », a-t-il confirmé : « Je ne peux pas dévoiler le contenu de la discussion, mais je peux vous dire que c’était franc, ouvert. Les représentants des Églises du Moyen-Orient ont partagé leurs espoirs, leurs peines, leurs préoccupations et nous avons évalué ensemble ce qui peut être fait pour résoudre les problèmes qui existent au Moyen-Orient ».

Le métropolite Hilarion affirme qu’« au cours des quinze dernières années, nous avons assisté à un génocide des chrétiens au Moyen-Orient : il a commencé en Irak, s’est poursuivi en Libye et se poursuit en Syrie ».

Le métropolite a voulu « rappeler qu’il y a quelques semaines, le patriarche Kirill de Moscou a appelé le pape François » : « C’était le premier appel téléphonique que le patriarche de Moscou faisait au pape, a-t-il précisé, et le sujet de la conversation était la situation au Moyen-Orient. »

Selon le métropolite Hilarion, le patriarche russe « a également parlé avec les patriarches de Constantinople, d’Alexandrie, d’Antioche et de Jérusalem » et lui-même « a parlé personnellement avec le patriarche copte et le patriarche orthodoxe syrien ».

« Je pense que, après cet échange d’opinions au téléphone, l’idée de la rencontre d’aujourd’hui est apparue et je suis très heureux que cela soit arrivé », dit le président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du patriarcat de Moscou.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel