Faire un don
Logo du voyage au Bangladesh

Logo du voyage au Bangladesh

Bangladesh 2017: voyage papal sous le signe de l’harmonie et de la paix

Sur les pas de Jean-Paul II

La visite apostolique du pape François au Bangladesh, du 30 novembre au 2 décembre 2017, 31 ans après celle de Jean-Paul II en 1986, se fera sous le signe de « l’harmonie » et de la « paix » : ces deux mots sont écrits en anglais et en bengali sur le logo officiel du voyage dévoilé par le Saint-Siège ce lundi 28 août 2017.

Il s’agit de « l’aspiration à l’harmonie entre les religions, les cultures, les peuples, la société, l’histoire, le patrimoine et les traditions au Bangladesh », lit-on dans les explications du logo. « La réalité de la paix … a aspiré à l’avenir avec une vision d’intégration du développement humain et spirituel au Bangladesh. »

Sur le logo, on voit une colombe de la paix qui «  symbolise » le pape, « ambassadeur de l’harmonie et de la paix ». « Sa présence est une fête joyeuse pour la nation et pour l’Église, poursuivent les explications. L’oiseau de la paix est conçu avec les rubans colorés qui explorent l’esprit festif », indique la même source, et la croix « symbolise la présence du Christ et l’amour de Dieu pour l’humanité ».

Le nénuphar – fleur nationale de Bangladesh – symbolise « la vie et l’espoir » et témoigne de la foi « vivante » de la communauté chrétienne, même si elle n’est pas nombreuse, ajoute le communiqué.

Cette fleur, présente sur l’emblème national du pays depuis son indépendance survenue en 1971, veut aussi montrer « que les citoyens issus de cultures et religions différentes vivent ensemble dans un esprit de l’harmonie fondée sur un lien commun ».

« L’oiseau et la fleur représentent aussi la Terre-Mère, notre maison commune », indique ce communiqué officiel.

Les couleurs du logo – vert, rouge et jaune – sont des couleurs nationales du Bangladesh et du Vatican. La combinaison de ces couleurs symbolise « l’unité et l’amitié durable entre le Vatican et le Bangladesh, rappelant que le Vatican était l’un des premiers pays à avoir reconnu l’indépendance du Bangladesh en 1971. La couleur bleue dans l’écriture « exprime le symbole de paix et l’eau claire des rivières au Bangladesh », toujours selon la même source.

 

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel