Faire un don
Le card. Giovanni Angelo Becciu, capture @ Vatican Media

Le card. Giovanni Angelo Becciu, capture @ Vatican Media

Affaire Vigano : Mgr Becciu encourage les fidèles à rester unis autour du pape

Si nous créons des divisions, l’Église risque de graves conséquences

Le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, encourage les fidèles plongés dans le « désarroi » par la lettre de l’ex-nonce aux Etats-Unis, Mgr Carlo Maria Vigano, mettant en cause le pape François dans la lutte contre les abus sexuels. Il les invite à rester unis autour du pape.

Il confie ainsi au micro de Vatican News, ce 31 août 2018 : « Je viens de rentrer de mon village, de Sardaigne. J’ai vu beaucoup de désarroi chez les gens. Je m’associe au désarroi des personnes et je souffre avec elles ; je renouvelle – comme l’ont fait les chrétiens eux-mêmes – ma proximité à l’égard du Saint-Père et ma disponibilité d’âme pour toujours le défendre. »

Aux chrétiens désorientés par les accusations de l’ex-nonce concernant le traitement du cas du cardinal McCarrick, Mgr Becciu lance un appel à l’unité : « on aime le pape et on l’aime jusqu’au bout. On reçoit et on accueille toutes ses instructions, ses indications et ses paroles. Par conséquent, si nous restons unis au pape, l’Église sera sauvée. En revanche, si nous créons des divisions, hélas, l’Église risque de graves conséquences. »

Le préfet présidera la béatification d’Anna Kolesárová, une jeune tuée à  l’âge de 16 ans par un militaire soviétique pendant l’occupation de l’Armée rouge en 1944,  à Košice (Slovaquie) ce 1er septembre. Il s’agira de son premier acte dans sa nouvelle charge comme préfet du dicastère.

Il évoque ainsi cette figure de martyre : « C’est un message complètement à contre-courant ; une jeune fille de 16 ans qui a la force de s’opposer à la brutalité d’un militaire soviétique qui voulait abuser d’elle. Elle refuse, non seulement par un simple instinct de défense, mais avec la conviction qu’elle devait se garder pure et chaste. Dans un monde où l’on sourit devant ces valeurs, c’est un très beau message. »

Et Mgr Becciu d’ajouter : « J’ai été frappé par le fait que cette jeune fille a été découverte par un groupe d’étudiants qui, ayant appris son martyre, se sont mis en marche et sont allés en pèlerinage sur sa tombe. C’est de là qu’est née la découverte de la vie de cette jeune fille, qui a attiré l’attention de prêtres qui ont ensuite divulgué la biographie et la vie d’Anna Kolesárová. »

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel