© AED

© AED

Inde : Regard chrétien sur les élections

Print Friendly, PDF & Email

Entretien avec le P. Pradeep, jésuite dans l’État de Jharkhand

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Première publication le 18 juin 2024 par l’AED

Ce 4 juin, le BJP a remporté pour la 3e fois les élections faisant de Modi le nouveau maître du pays. Quelles en sont les conséquences pour la communauté chrétienne ? Le père Pradeep, jésuite dans l’État de Jharkhand, se confie à l’AED.

Le premier ministre Modi vient de remporter les élections, quelles sont les réactions de la minorité chrétienne ?

En effet, il a gagné mais sans obtenir de score à la hauteur de ce qu’il espérait. Et pour nous, c’est un signe fort de la victoire du peuple qui a osé exprimer son opposition au BJP. Modi nous a toujours dit et redit qu’il était invincible et pour la première fois, nous avons compris qu’il n’était pas si invincible que ça. Certes au final il a remporté les élections mais sans éclat. Et ce, malgré la propagande qui partout, à la télévision, sur les réseaux sociaux, dans l’administration etc, nous insufflait de voter Modi !

 

Quelles sont les conséquences de ces élections pour les minorités dans votre État ?

Notre crainte est que le parti, qui a gagné moins de voix dans notre État qu’il y a 5 ans, prenne sa revanche et en profite pour harceler davantage les minorités, que ce soit les musulmans ou les chrétiens. Mais en même temps, comme le parti est plus faible, il a aussi besoin de faire des alliances et ne peut pas se mettre à dos l’opposition donc il devra faire preuve d’ouverture. Par conséquent, il faut rester optimiste !

 

Quelles sont les sortes de discriminations auxquelles vous êtes confrontés ?

C’est une oppression systématique, discrète mais puissante et permanente. Par exemple, des dossiers administratifs qui n’avancent pas pour l’affiliation de nos professeurs dans nos écoles, des cartes d’identités qui sont impossibles à recevoir, des investigations permanentes dans nos affaires. Nous avons beau avoir des comptes parfaits, ils trouveront toujours moyen de faire un audit et nous reprocher quelque chose. Récemment il y a un mois, nous avons appris que nous ne pouvions plus recevoir d’aide financière de l’étranger en tant qu’ONG chrétienne ! Pourquoi ? car ils savent que nous, les minorités, n’avons pas voté pour le BJP. Autre exemple, il est devenu quasiment impossible aujourd’hui pour un prêtre étranger ou tout simplement un chrétien d’obtenir un visa pour venir en Inde. Ou s’il y parvient, il sera sur place harcelé en permanence par des interrogatoires et autres…

 

Il y a aussi les lois anti-conversion ?

Oui ces lois ont été mises en place pour protéger les individus des conversions forcées mais en réalité, elles sont là pour harceler les missionnaires et les chrétiens des tribus. Ces lois ont été mises en place en 2017 dans notre État et suscitent beaucoup d’actes antichrétiens, qui peuvent aller loin. Nous avons été très marqués par la mort du père Stan Swamy, un jésuite accusé de terrorisme et mis en prison… il a fini par y mourir en 2021.

Il existe aussi un risque pour les aides qui concernent les tribus et certaines castes parmi les plus pauvres. Le BJP voulait effacer le nom de chrétiens qui appartenaient à ces tribus pour qu’ils ne reçoivent plus les subventions mises en place par les gouvernements précédents. Finalement cela n’a pas pu se faire, enfin, pour l’instant.

 

Comment voyez-vous les prochaines années ?

L’oppression est, comme je vous le disais, constante et systématique mais malgré tout je garde espoir quand je vois le courage que le peuple a eu de voter contre le BJP ! Nous prions pour que malgré ce nouveau mandat de 5 ans, nos difficultés et le harcèlement que nous subissons au quotidien puisse être moins fort.

Propos recueillis par Amélie Berthelin

Share this Entry

AED

L’AED est une fondation pontificale, fondée en 1947 dans un esprit de réconciliation. Elle soutient les chrétiens partout dans le monde, là où ils sont confrontés aux persécutions et difficultés matérielles. https://aed-france.org

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel