© CEF

© CEF

105 nouveaux prêtres ordonnés pour la France en 2024

Print Friendly, PDF & Email

Communiqué du 19 juin 2024

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

La grande majorité des ordinations de prêtres, en France, se déroulent au mois de juin, en particulier le dimanche qui précède la solennité des apôtres saint Pierre et saint Paul, colonnes de l’Église, fêtés le 29 juin.

 

Combien de nouveaux prêtres ordonnés cette année en France ?

Pour l’année 2024, 105 prêtres seront ordonnés, répartis de la façon suivante :

    • 73 prêtres diocésains
    • 35 religieux et membres de communautés (respectivement au nombre de 16 religieux et 19 membres de communautés – 9 d’entre eux étant déjà comptés parmi les 73 prêtres diocésains)
    • 3 membres de sociétés de vie apostolique (MEP, dont 1 d’entre eux déjà compté parmi les 73 prêtres diocésains)
    • 4 prêtres ordonnés dans les Instituts relevant de l’ancienne commission Ecclesia Dei, célébrant selon le Missel romain de 1962 (avant la réforme de Vatican II)

 

Au-delà de l’annonce du nombre de prêtres ordonnés pour l’année 2024, la conférence de presse donnée le 19 juin 2024 – la première organisée sur les ordinations par la CEF depuis sa création en mai 1964, il y a 60 ans – a été l’occasion pour Mgr Bertrand Lacombe, archevêque d’Auch, membre du Conseil pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale (CEMOLEME) et Président du Conseil National du Diaconat (CND), de rappeler :

1/ la mission essentielle du prêtre dans l’Église et le sens de cette mission aujourd’hui, au sein d’une société française de plus en plus sécularisée,
2/ les réflexions en cours des évêques ainsi que les initiatives lancées dans les diocèses afin de susciter des vocations.

Aux côtés de Mgr Bertrand Lacombe, Jason Nioka, futur prêtre du diocèse de Meaux qui sera ordonné fin juin, a par ailleurs apporté son témoignage sur la genèse de sa vocation, ses années de formation au séminaire, et sa vision du ministère qu’il s’apprête à exercer dans quelques jours.

Si l’ensemble de l’Église universelle est aujourd’hui engagé dans une démarche synodale initiée par le pape François, Mgr Bertrand Lacombe a tenu à rappeler le rôle essentiel des prêtres dans la vie de l’Église, et à leur témoigner la reconnaissance et la gratitude de l’ensemble des évêques de France pour le don qu’ils font de leur vie, au service des autres et de l’Église. « Beau ministère aux prêtres qui répondent aux attentes spirituelles de notre temps : l’aventure en vaut la chandelle et éclaire le monde ! », les a-t-il encouragés.

Répondre aux attentes spirituelles de notre temps

L’enquête « Catéchuménat » de la CEF nous l’a encore rappelé en mars 2024 : chaque année, ils sont plus nombreux, ces jeunes et moins jeunes qui désirent recevoir le baptême, l’eucharistie, la confirmation. Dans les cités étudiantes, c’est très clair. Dans les diocèses plus ruraux, comme celui d’Auch que j’ai la joie de conduire, nous sommes aussi heureusement surpris par tous les enfants, jeunes et adultes qui se tournent vers l’Église pour demander un sacrement.

Les prêtres ordonnés cette année sont de leur temps. Ils ont grandi et mûri avec ceux qu’ils accompagnent dans leur vie spirituelle. Ces démarches sacramentelles sont nourrissantes pour ceux qui les demandent, elles le sont aussi pour ceux qui confèrent les sacrements. Une vie pastorale centrée sur les sacrements, ou les sacramentaux, comporte une intensité théologale stimulante pour l’exercice du ministère presbytéral. Elle parle au cœur. Cette préparation n’est pas un face-à-face entre prêtre et catéchumène, ou tout autre personne sollicitant un sacrement. C’est un riche moment de préparation, puis de déploiement, avec une équipe de chrétiens de diverses vocations, missions et états : laïcs, religieux, diacres, jeunes et aînés…

 

L’Église a besoin de prêtres pour répondre aux attentes spirituelles de notre temps, mais pas seulement de prêtres…

Ainsi se dessine l’Église synodale chère au Pape François. L’Esprit continue de souffler et d’appeler ceux qui, aujourd’hui encore, font ce choix exigeant et si gratifiant de mettre leur pas dans celui du Christ bon pasteur.

Beau ministère aux prêtres qui répondent aux attentes spirituelles du temps : l’aventure en vaut la chandelle et éclaire le monde !

Mgr Bertrand Lacombe,
Archevêque d’Auch,
Président du Comité national du diaconat et membre du Conseil pour les ministres ordonnés et les laïcs en mission ecclésiale

 

Retrouvez l’intégralité du communiqué avec les chiffres en détail sur le site internet de la CEF

Share this Entry

CEF

La Conférence des évêques de France – ou Conférence épiscopale – est constituée de l’ensemble des cardinaux et évêques en activité exerçant leur charge pastorale en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer (D. O. M.), ainsi que des cardinaux français en retraite résidant en France. www.eglise.catholique.fr

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel