Mgr Jamal Daibes, nouvel évêque de Djibouti © lpj.org

Mgr Jamal Daibes, nouvel évêque de Djibouti © lpj.org

Mgr Jamal Daibes nommé évêque de Djibouti

Print Friendly, PDF & Email

L’évêque auxiliaire du patriarcat de Jérusalem nommé en Afrique de l’Est

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Samedi 13 janvier 2024, le Saint-Père a nommé évêque de Djibouti Mgr Jamal Daibes, jusqu’à présent évêque auxiliaire du patriarcat latin de Jérusalem et vicaire patriarcal à Amman, en Jordanie. Mgr Daibes est également nommé administrateur apostolique de l’Église de Mogadiscio en Somalie. 

Le nouvel évêque succède à Mgr Giorgio Bertin, 77 ans, qui a remis sa charge au pape. Le diocèse de Djibouti correspond au territoire de la République de Djibouti, petit pays situé dans la corne de l’Afrique de l’Est, sur les bords de la mer Rouge.

Âgé de 59 ans, Mgr Jamal Daibes est une figure importante de l’Église latine en Terre Sainte. Originaire de Zababdeh en Palestine, il a fréquenté le petit séminaire de Beit Jala (Cisjordanie), où il a obtenu un baccalauréat. Il a été ordonné prêtre le 8 juillet 1988. 

Mgr Daibes est titulaire d’un doctorat en théologie dogmatique à l’Université pontificale grégorienne de Rome (1998). Il a occupé les postes suivants en Jordanie : vicaire de la paroisse du Christ-Roi à Amman ; professeur à Beit Jala et curé de la paroisse Saint-Élie à Al-Wahadneh ; professeur puis recteur du séminaire diocésain (2013-2017). 

Il a ensuite été nommé chef du département d’études religieuses à l’Université de Bethléem et doyen de la faculté des lettres, curé de la Sainte-Famille à Ramallah en Cisjordanie, puis directeur des écoles du Patriarcat latin en Palestine et vicaire patriarcal de Jordanie (2021-2022).

Le 11 mars 2022, il a été nommé évêque auxiliaire du diocèse du patriarcat latin de Jérusalem et évêque titulaire de Patara. Il a reçu la consécration épiscopale le 6 mai 2022.

Mgr Daibes a accueilli cette nomination avec confiance : « J’ai librement accepté cette requête, dans l’esprit d’obéissance au successeur de saint Pierre et en tant que fils de la Sainte Église catholique, au service de laquelle j’ai consacré ma vie » a-t-il exprimé à ses frères prêtres et évêques, et au peuple chrétien de Jordanie, « cette nomination est un signe de la confiance de Sa Sainteté le pape dans le Patriarcat latin de Jérusalem et son clergé, qui a toujours montré sa volonté de servir différentes églises en dehors du cadre géographique du Patriarcat, comme cela s’est déjà produit plus d’une fois. »

Share this Entry

Anne van Merris

Anne van Merris est journaliste, formée à l’Institut de journalisme européen Robert Schuman à Bruxelles. Elle est mariée et mère de quatre enfants.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel