© églisecatholique.fr

© églisecatholique.fr

France : une prière sur « la fin de vie » sera lue lors des messes de Noël

Print Friendly, PDF & Email

Les évêques de France ont rédigé une prière à cette intention 

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le gouvernement français a publié le 14 décembre une première mouture d’un texte de loi sur la fin de vie, qui prévoit une légalisation du suicide assisté avec exception d’euthanasie. Le projet définitif de « l’Aide active à mourir » sera présenté courant 2024.

Les évêques de France, quant à eux, continuent de parler « d’aide active à vivre » en appelant à développer les soins palliatifs et à honorer chaque vie humaine. En ce temps de Noël, ils invitent les curés et tous les catholiques du pays à porter cette intention de prière particulière de la fin de vie. 

Cette intention pourra être lue dans les paroisses et les communautés de France lors de la nuit et du jour de Noël, les 24 et 25 décembre. Ceci pour aider les fidèles à garder une attention aux plus vulnérables, et à s’engager en faveur du respect et de la protection de la vie.

Récemment à Lourdes, lors de leur dernière assemblée plénière du 3 au 8 novembre derniers, les évêques partageaient leur inquiétude devant ce projet de loi en préparation. « Une société humaine doit être fraternelle pour tous et pour toutes jusqu’à la fin de la vie, et promouvoir l’aide active à vivre tout en se gardant d’un « certain goût pour la mort » inhérent à notre humanité marquée par le péché », disait Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, dans son discours de clôture.

Demande de prière par les évêques de France, à lire lors des messes de Noël :

« En cette nuit de Noël, où Dieu vient visiter notre humanité 

et vivre une vie semblable à la nôtre, nous te prions Seigneur, 

avec toutes les paroisses de France, 

pour le respect et la protection de la vie, 

de sa conception à sa fin naturelle.

Que la lumière de Bethléem éclaire nos gouvernants 

afin que ceux qui sont chargés d’élaborer et de voter la loi, 

prennent mieux conscience du fait 

que toute vie est un don pour l’humanité, 

que toute vie est digne et respectable.

Qu’en cette nuit de Noël, chacun d’entre nous 

toujours plus conscient du don merveilleux de la vie, 

s’engage davantage auprès des plus fragiles 

et des plus vulnérables pour construire 

une civilisation authentiquement humaine. » 

 

Share this Entry

Anne van Merris

Anne van Merris est journaliste, formée à l’Institut de journalisme européen Robert Schuman à Bruxelles. Elle est mariée et mère de quatre enfants.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel