La nouvelle église de la Miséricorde de Jésus © xinde.org

La nouvelle église de la Miséricorde de Jésus © xinde.org

Mongolie-Intérieure : l’inauguration de l’église dédiée à la Miséricorde de Jésus

Print Friendly, PDF & Email

En présence de trois évêques chinois

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

L’inauguration et la consécration de l’église dédiée à la Miséricorde de Jésus ont eu lieu en Mongolie-Intérieure, une des cinq régions autonomes de la Chine, le samedi 24 juin, indique l’agence vaticane Fides le 1er juillet 2023. Les célébrations se sont déroulées en présence de trois évêques chinois (Matthias Du Jiang, évêque du diocèse de Bameng, Anthony Yao Shun, évêque de Jining et Paul Meng Qinglu, évêque de Hohhot), d’une soixantaine de prêtres et d’une quinzaine de religieuses. L’inauguration de la nouvelle église a également été suivie par des représentants d’autres communautés religieuses.

L’église a été inaugurée dans le diocèse de Bameng ou la communauté compte environ 40 000 catholiques, dont 24 prêtres, 27 religieuses et 3 diacres. La majorité de la population de cette région est liée aux pratiques religieuses du bouddhisme tibétain et du chamanisme mongol.

« La nouvelle église est une demeure de la présence de Dieu au milieu de nous, un signe de notre gratitude envers le Seigneur, de notre foi et de notre communion », a déclaré le père Zhou Xueqing, curé de la paroisse.

En 1996, un groupe de catholiques du diocèse de Bameng avait acheté un terrain pour construire une salle de prière pour la communauté locale. En 2011, avec l’arrivée d’un prêtre résident, la salle a été consacrée et est devenue une chapelle. En 2018, grâce à l’attribution d’un terrain par le gouvernement local et grâce au bénévolat et aux dons de prêtres et de laïcs, la première pierre de la nouvelle église a été posée sur le terrain attribué.

Outre la construction de l’église, la communauté catholique locale organise plusieurs événements et activités dont : des cours de catéchisme, des retraites spirituelles pour les prêtres et les laïcs, le lancement d’œuvres caritatives, le développement de la pastorale des jeunes et des vocations, l’organisation d’années pastorales consacrées à des thèmes spécifiques. Même pendant la pandémie, les prêtres ont participé à des retraites et à des exercices spirituels au moins une fois par an, sous la direction de Mgr Anthony Yao Shun, évêque de Jining.

Share this Entry

Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel