Card. Bechara Boutros Raï, patriarche maronite © Vatican Media

Card. Bechara Boutros Raï, patriarche maronite © Vatican Media

Journée pour le Liban : le cardinal Raï salue l’initiative du pape

Print Friendly, PDF & Email

« Nous vivons une prière universelle de l’Église »

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

« A présent, grâce à l’appel du pape, nous vivons une prière universelle de l’Église », a déclaré le patriarche d’Antioche des Maronites, le cardinal Béchara Boutros Raï.

Dans une interview accordée à Vatican News en italien, le 3 septembre 2020, le cardinal Raï, parle de l’appel du pape François à vivre une « Journée universelle de prière et de jeûne pour le Liban » ce vendredi 4 septembre ainsi que de l’initiative du pape Jean-Paul II, qui a souhaité lui aussi une Journée de prière pour le Liban le 7 septembre 1989.

Le patriarche d’Antioche des Maronites remercie le pape François pour son appel et fait état d’une grande mobilisation pour cette Journée : « Nous avons beaucoup apprécié l’initiative du Saint-Père et nous le remercions de tout cœur. Depuis que le nonce nous a communiqué la nouvelle hier, nous avons informé tous les évêques et aussi le peuple… Alors tout le monde le sait: les diocèses et les religieux ont tous été informés et on voit que beaucoup de jeunes se sont également mobilisés pour prier. »

La nouvelle a été diffusée aussi au cours de la prière quotidienne commune, a expliqué le cardinal : « Tous les jours à 18h, au Patriarcat, nous récitons le Rosaire qui est diffusé à la télévision et via Facebook. Il est suivi par des dizaines de milliers de personnes. »

Évoquant l’initiative de saint Jean-Paul II trente ans plus tôt, le cardinal Raï a rappelé que le pape polonais avait « envoyé une lettre apostolique à tous les évêques catholiques du monde pour leur demander de consacrer une journée de prière pour le Liban ». Dans cette « célèbre lettre », a expliqué le patriarche, Jean-Paul II a dit que « le Liban est quelque chose de plus qu’un pays, c’est un message de liberté, un exemple de pluralisme pour l’Orient comme pour l’Occident ».

« Ici, maintenant le pape François reprend cette initiative de prière pour le Liban », a conclu le cardinal.

Share this Entry

Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel