Commerce : le libre-échange doit être accompagné de responsabilité

Print Friendly, PDF & Email

Message du card. Turkson à l’OMC

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le libre-échange ne peut se faire sans responsabilité et justice sociale, déclare en substance le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix.

Le cardinal a fait parvenir un message au Forum de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), organisé du 1er au 3 octobre 2014 à Genève sur le thème « Pourquoi le commerce nous concerne tous » (« Why trade matters to everyone ? »).

Dans les extraits de son message rapporté par Radio Vatican, il fait observer que « si la libéralisation du commerce international a réduit la pauvreté » à certains endroits du monde, elle a aussi « alimenté l’exclusion sociale ».

Le cardinal dénonce « des positions dominantes qui transforment la libre concurrence en dictature économique, violent la dignité des personnes, négligent le bien commun de toute l’humanité, mettent à mal la distribution des richesses, ne parviennent pas à créer d’emploi durable ou, pire, profitent du trafic d’êtres humains et des nouvelles formes d’esclavage modernes, excluant de fait les pauvres, les faibles et les vulnérables de la participation à la vie économique ».

Pour le Saint-Siège, « toute liberté doit être accompagnée de la responsabilité et du devoir de justice » : le libre échange équitable est subordonné « aux exigences de la justice sociale ».

En effet, « on ne saurait justifier un système commercial qui renforce la capacité des grandes corporation à réduire leurs coûts et à éluder les impôts, niant aux travailleurs les droits humains les plus élémentaires, à commencer par celui d’un salaire juste et des conditions de travail humaines et sûres ».

En ce sens, l’OMC a un rôle important dans la promotion d’une organisation internationale plus équitable, estime le cardinal Turkson.

Il conclut par les vœux du pape François au Forum de Davos en janvier dernier : que puisse se former « une nouvelle mentalité politique et commerciale, capable de guider toutes les actions économiques et financières dans l’optique d’une éthique vraiment humaine ».

Avec une traduction de Zenit

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel