L’Eglise est fière de ses prêtres, déclare le card. Hummes

Print Friendly, PDF & Email

Message du préfet de la Congrégation pour le clergé, pour l’ Année sacerdotale

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Vendredi 22 mai 2009 (ZENIT.org) – Les « prêtres sont importants » et l’Eglise en est « fière ». « Elle les aime, les vénère, les admire », a souligné le cardinal Cláudio Hummes, archevêque émérite de Sao Paulo et préfet de la Congrégation pour le clergé, dans un message adressé aux prêtres à l’occasion de l’année sacerdotale lancée par Benoît XVI. 

Instituée pour célébrer le 150e anniversaire de la mort du saint curé d’Ars, l’année s’ouvrira le 19 juin prochain, fête du Sacré-Cœur et Journée mondiale de prière pour la sanctification des prêtres. 

Durant cette année sacerdotale, « l’Eglise veut dire, aux prêtres avant tout, mais aussi à tous les chrétiens, à la société mondiale, à travers les moyens de communication mondiale, combien elle est fière de ses prêtres, combien elle les aime, les vénère, les admire et reconnaît avec gratitude leur travail pastoral et le témoignage de leur vie ». « Vraiment, les prêtres sont importants non seulement pour ce qu’ils font, mais aussi pour ce qu’ils sont », a affirmé le cardinal Hummes.  

Tout en évoquant les « prêtres (…) parfois impliqués dans de graves problèmes et des situations délictueuses » et qu’il faudra « juger » et « punir », le cardinal Hummes a souligné que ces « cas concernent un très faible pourcentage du clergé ».  

« Dans leur écrasante majorité les prêtres sont des personnes très dignes, consacrées au ministère, des hommes de prière et de charité pastorale, qui investissent toute leur existence dans la réalisation de leur vocation et mission (…) », a-t-il ajouté. « C’est pour cela que l’Eglise est fière de ses prêtres à travers le monde entier ». 

Dans ce message, le préfet de la Congrégation pour le clergé a aussi souhaité que cette année soit l’occasion « d’une période d’approfondissement intense de l’identité sacerdotale, de la théologie du sacerdoce catholique et du sens extraordinaire de la vocation et de la mission des prêtres dans l’Eglise et dans la société ».  

« Ce doit être, de façon toute spéciale, une année de prière des prêtres, avec les prêtres et pour les prêtres ».   

Il a enfin souhaité que l’on prenne en considération, au cours de cette année, « les conditions concrètes et le soutien matériel dont vivent nos prêtres, parfois réduits à des situations de dure pauvreté ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel