Saint-Vincent-et-les-Grenadines: Benoît XVI reçoit le premier ministre

Print Friendly, PDF & Email

Des questions « sociales, éthiques et religieuses » à l’ordre du jour

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Lundi 27 avril 2009 (ZENIT.org) – Des questions « sociales, éthiques et religieuses » à l’ordre du jour des entretiens au Vatican du premier ministre des Antilles Saint-Vincent-et-les-Grenadines, M. Gonsalves. 

Benoît XVI a reçu samedi matin le premier ministre des Antilles Saint-Vincent-et-les-Grenadines, M. Ralph Everard Gonsalves, qui a ensuite rencontré le cardinal-secrétaire d’Etat, Tarcisio Bertone, et le secrétaire pour les relations avec les Etats, Mgr Dominique Mamberti. 

Le Saint-Siège fait état d’entretiens « cordiaux » qui ont permis de passer en revue  « les principaux thèmes politiques concernant la région ». 

Ils ont aussi permis d’aborder des questions « sociales, éthiques et religieuses qui intéressent le pays de façon particulière », indique le Vatican. 

Cette démocratie parlementaire des Caraïbes, membre du Commonwealth, est située entre Sainte-Lucie et la Grenade. Depuis 1981, elle fait partie, avec six autres États de la région, de l’Organisation des États de la Caraïbe orientale. Elle compte plus de 115.000 habitants. 

Le pays se compose de l’île principale de Saint-Vincent et d’un chapelet d’îles plus petites (les Grenadines) situé au sud. Les principales sont (du nord au sud) : Bequia, Baliceaux, Moustique, Canouan, Mayreau, Tobago Cays, Union et Petit Saint-Vincent. Cette dernière île marquant la limite avec la Grenade.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel