Six guérisons extraordinaires reconnues comme des « miracles »

Print Friendly, PDF & Email

Jeanne Jugan bientôt canonisée

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Dimanche 7 décembre 2008 (ZENIT.org) – Six guérisons extraordinaires authentifiées par les médecins ont été reconnues par Benoît XVI, après examens des théologiens, comme des « miracles ». L’un d’entre eux, dû à l’intercession de la bienheureuse Jeanne Jugan, fondatrice des petites sœurs des Pauvres, ce qui permettra sa prochaine canonisation.

Benoît XVI a reçu en audience, samedi 6 décembre, le préfet de la Congrégation romaine pour les causes des saints, Mgr Angelo Amato, S.D.B. Au cours de cette audience, le pape a autorisé le dicastère à promulguer six décrets concernant ces miracles attribués  respectivement à l’intercession de deux religieuses (une Française, une Italienne) et à l’intercession de quatre prêtres (un Polonais, un Italien, deux Espagnols).

Jeanne Jugan

Un miracle est attribué à l’intercession de la bienheureuse Marie de la Croix Jugan, (au siècle, Jeanne) , fondatrice de la Congrégation des petites sœurs de Pauvres. Elle est née en France, à  Petites-Croix le 25 octobre 1792 et elle est morte à La Tour Saint-Joseph,  le 29 août 1879. Elle a été béatifiée par Jean-Paul II le 3 octobre 1982.

Catherine Volpicelli

Un miracle est attribué à l’intercession de la bienheureuse Catherine Volpicelli, fondatrice de l’Institut des Servantes du Sacré-Cœur. Italienne, elle est née à Naples le 21 janvier 1839, et elle est morte dans sa ville natale le 28 décembre 1894. Elle a été béatifiée par Jean-Paul II le 29 juin 1999.

Sigismond Félix Felinski

Un miracle est attribué à l’intercession du bienheureux Sigismond Félix Felinski, ancien archevêque de Varsovie, né à Wojutyn (aujourd’hui en Ukraine), le 1er 1822 et mort en Pologne, à Cracovie le  17 septembre 1895. Fondateur de la congrégation des Franciscaines de la Famille de Marie, il a été béatifié par Jean-Paul II, le 18 août 2002, à Cracovie.

Archange Tadini

Un miracle est attribué à l’intercession du bienheureux Archange Tadini, prêtre diocésain et fondateur de la congrégation des Sœurs ouvrières de la Sainte Maison de Nazareth. Il est né à  Verolanuova, en Italie, le 12 octobre 1846 et il est mort, toujours en Italie, à Botticino, le 20 mai 1912. Il a été béatifié à Rome par Jean-Paul II le 3 octobre 1999.

François Coll y Guitart

Un miracle est attribué à l’intercession du bienheureux François Coll y Guitart, prêtre profès de l’Ordre des Frères Prédicateurs (Dominicains), et fondateur de la congrégation des Sœurs dominicaines de l’Annonciation de la bienheureuse Vierge Marie. Il est né en Espagne, à

Gombren (Spagna) il 18 mai 1812 et il est mort à Vic, toujours en Espagne, le 2 avril 1875. Il a été béatifié par Jean-Paul II en la première année de son pontificat, le 29 avril 1979.

Raphaël Arnaiz Baron

Un miracle est attribué à l’intercession du bienheureux Raphaël Arnaiz Baron, frère oblat de l’Ordre des Cisterciens de la stricte observance (Trappistes). Il est né en Espagne, à Burgos, le 9 avril 1911 et il est mort à San Isidro de Dueñas, toujours en Espagne, le 26 avril 1938. Il a été béatifié à Rome  par Jean Paul II le 27 septembre 1992.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel