Pour la promotion du sacerdoce commun des fidèles et de la vocation des laïcs

Print Friendly, PDF & Email

50e anniversaire de la Fondation pour un Monde meilleur

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Mercredi 13 février 2002 (ZENIT.org) – Jean-Paul II recommande de prêter une attention particulière à la « promotion du sacerdoce commun des fidèles et de la vocation prophétique des laïcs dans les différents domaines de l´activité humaine », dans la ligne du Concile Vatican II.

Jean-Paul II a en effet adressé une lettre au P. Gino Moro, directeur général du « Service d´animation communautaire du Mouvement pour un Monde meilleur » (« Servizio di animazione comunitaria del Movimento per un Mondo Migliore ») à l´occasion du 50e anniversaire du mouvement.

Celui-ci a été fondé par le P. Riccardo Lombardi, SJ, alors connu comme le « micro de Dieu », et inspiré par le pape Pie XII dans un radio message du 11 febbraio 1952. « C´est tout un monde qu´il faut refaire depuis ses fondations, qu´il faut rendre de sauvage à humain, d´humain à divin, c´est-à-dire, selon le coeur de Dieu », disait Pie XII, donnant ainsi l´intuition du premier groupe. Le mouvement s´étend aujourd´hui à 40 pays.

Jean-Paul II invitait les membres du mouvement à « redécouvrir l´héritage spirituel du P. Lombardi comme source d´enthousiasme et d´efficacité apostolique ». Et il encourageait à poursuivre les efforts nécessaire pour traduire « dans des projets l´ample vision articulée » proposée par le Concile et le magistère qui l´a suivi « dans la perspective d´une communion ecclésiale toujours plus intense « communion ecclésiale », en restant « toujours attentifs à saisir les signes des temps ».

Dans ce sens, le pape recommande la « promotion du sacerdoce commun des fidèles et de la vocation prophétique des laïcs dans les différents domaines de l´activité humaine ».

« Ce sont en effet les fidèles laïcs, ajoutait le pape, qui sont les premiers à être appelés à être appelés à agir dans la construction d´une société animée par les valeurs de la civilisation de l´amour ».

Dans le contexte actuel, le pape ajoute que « l´influence de l´Eglise dans la transformation de la société, se fait surtout grâce à un laïcat adulte dans la foi et habilité à la traduire dans l´histoire par un témoignage irréprochable et le sérieux de sa compétence ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel