Décès du card. Pierre Eyt de Bordeaux: Télégramme de condoléances de Jean-Paul II

Le cardinal français est décédé ce matin des suites d´un cancer

Share this Entry

CITE DU VATICAN, Lundi 11 juin 2001 (ZENIT.org) – Jean-Paul II a fait parvenir un télégramme de condoléances assurant le diocèse de Bordeaux et la famille du cardinal Eyt de ses prières et de sa proximité, à l´annonce de la mort du cardinal, ce matin à 9 heures.

Dans sa lettre adressée à l´administrateur du diocèse de Bordeaux, le Saint Père présente le cardinal Eyt comme un « homme de dialogue et de paix », « passionné par la recherche de la vérité », qui a mis les dons reçus de Dieu au service de ses frères.

Jean-Paul II a également fait part de son admiration devant le courage avec lequel le cardinal a vécu sa maladie, faisant entièrement confiance à Dieu.

« Il avait fait part à ses prêtres, le Lundi saint 1999, de la maladie qui devait l´emporter et ces dernières semaines ont été particulièrement éprouvantes. Jusqu´à ces derniers temps, malgré l´épreuve des traitements et des soins, il a accompli courageusement sa tâche de pasteur du diocèse », précise un communiqué du diocèse de Bordeaux.

Le cardinal avait dû renoncer à se rendre à Rome pour participer au consistoire qui s´est déroulé au Vatican du 21 au 24 mai, à cause de sa maladie.

Le cardinal Eyt était âgé de 67 ans. Il fut créé cardinal en 1994, huit ans seulement après avoir été nommé évêque. Le 29 juin prochain il aurait fêté ses 40 ans de sacerdoce.

Figure importante de l´Eglise de France, il fut aussi l´un des grands théologiens de la fin du XXe siècle. Connu pour son tempérament franc et direct, il dirigeait le diocèse de Bordeaux depuis 1989, après avoir été coadjuteur pendant trois ans.

Nous reprenons quelques éléments de la biographie du cardinal, du site de la Conférence des Evêques de France (http://www.cef.fr). Né le 4 juin 1934 à Laruns (Pyrénées-Atlantique), il fut ordonné prêtre le 29 juin 1961 pour le diocèse de Bayonne et consacré évêque le 28 septembre 1986. Il fut créé cardinal le 26 novembre 1994.

Il était président de la Commission doctrinale des évêques de France, membre de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et de la Congrégation pour l´Éducation Catholique.

Il fit ses études au Collège Saint-Joseph à Oloron sainte-Marie, au lycée Michel Montaigne à Bordeaux, à l´Institut d´études juridiques et économiques à Pau, à la Faculté de philosophie et de théologie de l´Institut catholique de Toulouse et à l´Université grégorienne à Rome. Il était Docteur en théologie.

Il fut Chapelain à l´église Saint-Louis des Français à Rome (1963); professeur à la Faculté de théologie de Toulouse (1967-1981); vice-recteur de l´Institut catholique de Toulouse (1972-1975); recteur de l´Institut catholique de Toulouse (1975-1981); recteur de l´Institut catholique de Paris (1981-1986); archevêque coadjuteur de Bordeaux (1986-1989).

Avec la mort du cardinal français, l´Eglise catholique compte 182 cardinaux, dont 133 électeurs (qui n´ont pas encore 80 ans). La France a cinq cardinaux, dont quatre électeurs.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel