Faire un don
Mgr Mgr Agathanghelos, Diaconie Apostolique 25/2/2019 © Vatican Media

Mgr Mgr Agathanghelos, Diaconie Apostolique 25/2/2019 © Vatican Media

Unité des chrétiens: «Agir ensemble aide à se redécouvrir comme frères» (texte complet)

Audience du pape François à la Diaconie Apostolique de l’Église de Grèce

« Agir ensemble aide à se redécouvrir comme frères », a affirmé le pape François qui a remercié la Diaconie Apostolique de l’Église de Grèce pour sa collaboration avec le Conseil pour la promotion de l’Unité des Chrétiens.

Le pape François a reçu en audience une délégation de la « Diaconie Apostolique » de l’Église de Grèce ce lundi matin 25 février 2019, dans la Salle des Papes du Palais apostolique du Vatican.

C’est, a-t-il estimé, « un bel exemple des fruits que porte le travail que catholiques et orthodoxes font ensemble ». Le pape a demandé la grâce de cheminer « en tant que frères que la Providence a fait se rencontrer » et qui marchent « ensemble vers l’unique Seigneur, portant les poids les uns des autres, se réjouissant mutuellement des pas que fait l’autre ».

Outre la collaboration dans des initiatives culturelles et de formation, grâce auxquelles de nombreux jeunes étudiants ont « expérimenté combien ce que nous avons en commun est bien plus grand que ce qui nous éloigne », le pape a souligné « l’urgence » de cultiver « avec passion » le grand champ de la pastorale familiale. Une « collaboration féconde », a-t-il dit, entre orthodoxes et catholiques. Le pape a invité à « être proches » des familles et à aider à « redécouvrir le don du mariage et la beauté de protéger l’amour ».

Voici notre traduction du discours qu’il a adressé à la délégation en italien.

HG

Diaconie Apostolique 25/2/2019 © Vatican Media

Diaconie Apostolique 25/2/2019 © Vatican Media

Discours du pape François.

Chers frères et sœurs dans le Christ,

C’est avec une joie particulière que je vous souhaite la bienvenue et que je vous remercie pour votre visite ; je suis particulièrement reconnaissant envers Mgr Agathanghelos. Je vous demande tout de suite une faveur : de transmettre, à votre retour à Athènes, mes vœux cordiaux et fraternels à Sa Béatitude Hiéronyme II qui a célébré il y a quelques jours, le 16 février, le onzième anniversaire de son intronisation. Je prie le Père, de qui vient tout cadeau et tout don parfait (cf. Jc 1,17), de lui accorder santé, sérénité et joie spirituelle. Je lui demande aussi, par l’intercession de l’apôtre Paul, qui a prêché l’Évangile en Grèce et qui a accompli son témoignage jusqu’au martyre ici, à Rome, de combler de grâces le peuple grec bienaimé.

La collaboration entre la Diaconie Apostolique et le Conseil pour la promotion de l’Unité des Chrétiens se poursuit depuis plus de quinze ans, au cours desquels de nombreux projets louables culturels et de formation ont vu le jour. C’est un bel exemple des fruits que porte le travail que catholiques et orthodoxes font ensemble. Sur le chemin parcouru, ceux qui ont organisé les initiatives et ceux qui en ont bénéficié, principalement de jeunes étudiants de nos Églises, ont expérimenté combien ce que nous avons en commun est bien plus grand que ce qui nous éloigne. Agir ensemble aide à se redécouvrir comme frères. Les jeunes nous enseignent à ne pas rester prisonniers des différences, mais à susciter le désir de cheminer ensemble, en rêvant de dépasser les difficultés qui empêchent la pleine communion. C’est à nous de continuer à marcher ensemble, à agir ensemble, pour nous redécouvrir en tant que frères. Pas à pas, dans ce que nous faisons, nous pourrons entrevoir, avec l’aide de Dieu, sa présence d’amour qui nous unit dans une communion toujours plus forte. Je voudrais alors demander avec vous la grâce de cheminer ainsi : non pas chacun sur sa route, suivant son propre objectif, comme si l’autre était quelqu’un que l’histoire a placé à côté de moi, mais en tant que frères que la Providence a fait se rencontrer et qui avancent ensemble vers l’unique Seigneur, portant les poids les uns des autres, se réjouissant mutuellement des pas que fait l’autre. Je remercie la Diaconie Apostolique pour le chemin accompli sur cette voie et je vous assure du soutien de l’Église catholique pour la poursuite de cette route.

La pastorale familiale est un autre champ de collaboration féconde entre orthodoxes et catholiques, un champ qui requiert d’être cultivé avec passion et sens de l’urgence. En ce temps, caractérisé par des changements très rapides dans la société qui se répercutent dans une fragilité intérieure croissante, les familles chrétiennes, même si elles appartiennent à des univers géographiques et culturels différents, sont provoquées par de nombreux défis similaires. Et nous sommes appelés à être proches d’elles, à aider les familles à redécouvrir le don du mariage et la beauté de protéger l’amour, qui se renouvelle chaque jour dans le partage patient et sincère et dans la force douce de la prière. Nous sommes aussi appelés à être proches là où la vie familiale ne se réalise pas selon la plénitude de l’idéal évangélique et ne se déroule pas dans la paix et dans la joie (cf. exh. ap. postsyn. Amoris laetitia, 5). C’est pourquoi, ensemble, dans le respect de nos traditions spirituelles respectives, nous pouvons collaborer activement pour promouvoir, dans divers contextes nationaux et internationaux, des activités et des propositions qui concernent les familles et les valeurs familiales.

Je vous redis ma gratitude pour votre visite et je prie le Seigneur de vous combler de ses bénédictions. Je vous demande, s’il vous plaît, de me réserver une place dans votre prière. Merci.

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

Mgr Mgr Agathanghelos, Diaconie Apostolique 25/2/2019 © Vatican Media

Mgr Mgr Agathanghelos, Diaconie Apostolique 25/2/2019 © Vatican Media

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel