Une médaille russe de S. Nicolas offerte au pape François

Les reliques du saint en Russie

MM. Antonio Zanardi Landi et Alexander Avdeev © L'Osservatore Romano

MM. Antonio Zanardi Landi et Alexander Avdeev © L'Osservatore Romano

Une médaille russe de S. Nicolas a été offerte au pape François par Antonio Zanardi Landi, ambassadeur de l’Ordre de Malte près le Saint-Siège, et Alexander Avdeev, ambassadeur de Russie près le Saint-Siège, au cours de l’audience générale du mercredi 14 juin 2017, indique L’Osservatore Romano.

« La médaille frappée par les autorités russes reconnaît la vénération commune de saint Nicolas, force unificatrice entre catholiques et orthodoxes », a dit Zanardi Landi.

« Sur la médaille, explique-t-il, l’image de saint Nicolas est étroitement liée aux profils de deux endroits chers à la religiosité chrétienne: Serguiev Possad pour l’orientale (une ville connue pour son monastère orthodoxe – la laure de la Trinité-Saint-Serge – considéré comme le cœur de l’orthodoxie russe, ndlr) et Bari pour l’occidentale. »

L’ambassadeur de l’Ordre de Malte a aussi témoigné de « l’émotion spirituelle, vue à Moscou, ces derniers jours: les femmes et les hommes faisant la file pendant des heures pour vénérer les reliques de saint Nicolas de Bari, présentées dans la cathédrale orthodoxe du Christ Sauveur. »

En effet, le transfert temporaire en Russie des reliques de saint Nicolas, habituellement conservées à Bari (Italie), est  « un heureux événement » et « un autre résultat concret de notre rencontre avec le pape François à Cuba », a dit le patriarche de Moscou Kirill, lundi 22 mai 2017, au terme d’un office en la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou, selon le site du patriarcat de Moscou : « Le transfert en Russie du grand saint de Dieu, a-t-il ajouté, vénéré en Orient et en Occident, est, sans  aucun doute, un excellent exemple de notre témoignage commun de la foi chrétienne. »

Le patriarche Kirill a offert une antique icône de saint Nicolas au pape François, en geste de gratitude pour le transfert temporaire en Russie des reliques de ce saint.

« À ce jour, le nombre des pèlerins a atteint un demi-million de personnes », a dit à l’agence Interfax un porte-parole du patriarche Kirill, le père Alexander Volkov, le 8 juin dernier. La durée moyenne d’attente dans la file est environ … neuf heures.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!