Faire un don
Le pape François vénère le Saint-Suaire @ sindone.org 2015

Le pape François vénère le Saint-Suaire @ sindone.org 2015

Turin : exposition « Le Suaire et son image »

À l’occasion de la réouverture de la Chapelle du Suaire

À l’occasion de la réouverture de la Chapelle du Suaire (chapelle Guarini), restaurée après l’incendie de 1997, s’ouvre à Turin l’exposition « Le Suaire et son image », indique Vatican News en italien du 27 septembre 2018. Elle se tiendra du 28 septembre au 21 janvier prochain au Palais Madame.

L’exposition compte environ 80 pièces provenant du Château de Racconigi et de la Fondation Umberto II et Maria Josè de Savoie de Genève, ainsi que du Musée du Suaire de Turin et des collections du Palais Madame.

Parmi les objets significatifs, on trouve la boîte qui a servi à transporter le linceul à Turin en 1578 et l’appareil photo utilisé par Secondo Pia, le premier à avoir pris des photos du Suaire en 1898.

L’exposition, organisée par Clelia Arnaldi di Balme, conservatrice au Palais Madame, a lieu à l’occasion de la réouverture de la chapelle du Suaire – œuvre de Guarino Guarini – après l’incendie du 11 avril 1997. Cette nuit-là, grâce à la rapidité des pompiers, le Saint Linceul est sorti indemne. C’était déjà arrivé avec l’incendie de 1532 à Chambéry, explique Clelia Arnaldi de Balme : un des généraux d’Emmanuel-Philibert de Savoie a sauvé le Suaire des flammes.

« La relique la plus importante du christianisme, sur laquelle le corps du Christ est imprimé, poursuit la réalisatrice, a été jalousement conservée par la famille de Savoie, qui en a souvent fait un emblème de son pouvoir. »

L’exposition raconte en particulier l’histoire du Suaire – propriété de la Savoie depuis le XVe siècle – à partir de 1578, lorsqu’il a été transféré de Chambéry à Turin à la demande d’Emmanuel-Philibert de Savoie.

Ce n’est pas par hasard que le Palais Madame a été choisi comme lieu de l’exposition : édifié en 1636 par Christine de France, il conserve sur le mur du fond une fresque de l’Ostension de 1642, célébrant la cessation des hostilités entre Madame la reine, régente de son fils Charles Emmanuel II et ses beaux-frères, le Prince Thomas et le cardinal Maurice.

Connu depuis plusieurs siècles, le Saint Suaire continue d’attirer des pèlerins du monde entier : au cours des deux dernières expositions, de 2010 et 2015, plus de deux millions de visiteurs sont venus le voir et les deux derniers papes y ont participé.

Devant le Suaire, a dit le pape François, « on ne fait pas qu’observer, on vénère, notre regard est un regard de prière. Cette image – imprimée dans le tissu – parle à nos cœurs et nous pousse à monter en haut du Calvaire, à regarder le bois de la Croix, à nous immerger dans le silence éloquent de l’amour ».

Avec une traduction d’Océane Le Gall

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel