Terrorisme: prier avec insistance face aux difficultés « insurmontables »

A l’angélus, le pape évoque les attaques meurtrières de Munich et de Kaboul

Angélus du 24 juillet 2016

Angélus du 24 juillet 2016

Plus la situation semble insurmontable, plus la prière du chrétien doit être « insistante ». C’est ce qu’a assuré le pape lors de l’angélus du 24 juillet 2016, évoquant les dernières attaques meurtrières perpétrées à Munich et à Kaboul.

« En ces heures notre âme est encore une fois secouée par de tristes nouvelles relatives à des actes déplorables de terrorisme et de violence, qui ont causé douleur et mort », a-t-il déclaré après la prière mariale qu’il présidait place Saint-Pierre. Et le pape d’évoquer les « événements dramatiques de Munich en Allemagne et de Kaboul en Afghanistan, où ont perdu la vie de nombreuses personnes innocentes ».

Depuis une fenêtre du palais apostolique, le pape a assuré les familles des victimes et les blessés de sa proximité. Puis il a invité la foule à s’unir à sa prière « afin que le Seigneur inspire à tous des résolutions de bien et de fraternité ». « Plus les difficultés semblent insurmontables et les perspectives de sécurité et de paix semblent sombres, a-t-il exhorté, plus notre prière doit être insistante ».

Après un temps de silence, le pape a prié un « Je vous salue Marie » avec la foule.

Consternation et prière

Dans un télégramme adressé au cardinal Reinhard Marx, archevêque de Munich et Freising, et publié un peu avant l’angélus, le pape exprimait sa « consternation » face au « terrible fait de violence » qui a causé la mort de 9 personnes, « surtout des jeunes », dans la ville de Bavière, le 22 juillet.

Depuis le toit d’un centre commercial, un Irano-Allemand de 18 ans, médicalement suivi pour dépression, a tiré sur les passants, faisant aussi 27 blessés. Dans ce message signé du cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, le pape « participe à la douleur des survivants » et leur exprime sa « proximité » pour leur souffrance. Priant également pour les défunts, il remercie les forces de secours et de l’ordre « pour leur engagement attentif et généreux ».

Le pape François « manifeste sa profonde participation à tous ceux qui ont été touchés par cet attentat » et souhaite « réconfort et consolation à tous ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!