Faire un don
Synode 2018, le rapporteur et les secrétaires spéciaux,@Synod2018

Synode 2018, le rapporteur et les secrétaires spéciaux, le père Costa à la droite du pape François @Synod2018

Synode 2018 pour les jeunes: il sera «l’expression des attentes de tous les jeunes du monde», par Mgr Fabene (traduction complète)

Présentation de l’Instrumentum Laboris (3/4)

« La XVe Assemblée générale ordinaire sera l’expression des sentiments, des désirs et des attentes de tous les jeunes du monde, comme l’a souhaité le Saint-Père dès le début du parcours synodal », a déclaré Mgr Fabio Fabene, sous-secrétaire du synode des évêques. Dans l’Instrumentum Laboris, a-t-il ajouté, « nous ne parlons donc pas seulement des jeunes, nous leur donnons la parole ».

Le sous-secrétaire est intervenu à une conférence de presse organisée pour présenter l’Instrumentum Laboris de la XVe Assemblée générale ordinaire du synode des évêques sur le thème : « Jeunesse, foi et discernement vocationnel » (3-28 octobre 2018) mardi 19 juin 2018, à 11 h, à la salle de presse du Saint-Siège. Étaient également présents : le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du synode des évêques ;et le p. Giacomo Costa SJ, secrétaire spécial et le p. Rossano Sala, S.D.B., également secrétaire spécial.

« Un espace de communication directement adressé aux jeunes sera mis en place lors de l’Assemblée générale d’octobre », a annoncé le sous-secrétaire : « les médias sociaux (en particulier Facebook, Instagram et Twitter) seront utilisés, avec les horaires et les langues propres aux réseaux sociaux. »

Mgr Fabio Fabene a rappelé que pour ce synode « la consultation a été élargie », ajoutant à une modalité « classique » d’autres initiatives qui avaient « pour but d’impliquer … en particulier les jeunes, dans l’approfondissement du thème synodal ».

Il a cité les trois initiatives importantes telles que le Séminaire international sur la condition des jeunes, qui s’est tenu en septembre 2017 ; un questionnaire en ligne, actif du 14 juin au 31 décembre 2017 ; et la réunion pré-synodale, qui a eu lieu du 19 au 24 mars 2018. « Le document final de cette réunion, a-t-il précisé, est le résultat d’intenses journées de travail et exprime la voix directe des jeunes. »

Voici notre traduction de l’italien de l’intervention de Mgr Fabene.

MD

Intervention de Mgr Fabio Fabene

L’Instrumentum Laboris est le moment où convergent l’écoute de toutes les composantes de l’Église et les différentes voix qui ne lui appartiennent pas. Ce document est en effet le fruit d’un vaste travail de consultation lancé par le Secrétariat général du Synode à partir de la présentation du Document préparatoire qui a eu lieu le 13 janvier de l’année dernière.

Comme il était d’usage pour tous les Synodes précédents, selon les règles synodales, les Synodes des Églises catholiques orientales, les Conférences épiscopales, les dicastères de la Curie romaine et l’Union des Supérieurs généraux ont été consultés. Tous ces organismes ont été invités à répondre au Questionnaire qui faisait partie intégrante du Document préparatoire, exprimant leur compréhension du monde de la jeunesse, communiquant leur expérience d’accompagnement vocationnel et partageant quelques « bonnes pratiques ». Compte tenu des différentes situations où se trouvent les jeunes, trois questions du Questionnaire étaient posées sur une base continentale.

Mais pour ce Synode, la consultation a été élargie, ajoutant à cette modalité, que je dirais « classique », d’autres initiatives qui avaient pour but d’impliquer davantage tout le Peuple de Dieu, et en particulier les jeunes, dans l’approfondissement du thème synodal.

La première initiative fut le Séminaire international sur la condition des jeunes, qui s’est tenu en septembre 2017. Y participaient une cinquantaine d’experts et une vingtaine de jeunes provenant des cinq continents. Les questions abordées concernaient les jeunes par rapport à leur recherche d’identité, par rapport aux autres, au monde de l’éducation, au monde du travail, de la politique, du volontariat, de la technologie et de la religion.

La seconde était un questionnaire en ligne, actif du 14 juin au 31 décembre 2017. Celui-ci contenait des questions d’un autre type que celles adressées aux Conférences épiscopales et aux autres organismes mentionnés précédemment. Celui-ci s’adressait en effet explicitement aux jeunes, afin qu’ils fassent connaître leurs situations de vie concrètes et donnent leur avis sur des thèmes importants concernant l’Église et la société.

La troisième était la réunion pré-synodale, qui s’est tenue du 19 au 24 mars de cette année, à laquelle ont assisté 300 jeunes physiquement présents à Rome et environ 15 000 autres connectés à travers la création de pages Facebook dans les 6 langues principales. Le document final de cette réunion est le résultat d’intenses journées de travail et exprime la voix directe des jeunes. Ceux-ci venaient d’horizons et de situations différents et ont collaboré joyeusement, trouvant un terrain d’entente sur le texte qui a été remis au Saint-Père le dimanche des Rameaux.

Enfin, ont été également considérées les contributions qu’un grand nombre de jeunes, de groupes et de mouvements des cinq continents ont envoyées au Secrétariat du Synode.

L’Instrumentum Laboris se base donc sur cinq sources. La voix directe des jeunes est la plus présente. Il y a plus d’une centaine de références aux trois sources dans lesquelles les jeunes se sont exprimés directement : ce sont souvent des citations assez longues. Tout le cinquième chapitre de la première partie est consacré à leur donner de l’espace et de la voix. Dans ce document, nous ne parlons donc pas seulement des jeunes, nous leur donnons la parole. De l’ensemble du travail global d’écoute – et surtout de la tenue de la Rencontre Pré-Synodale – on peut certainement dire que les jeunes se sont montrés ouverts au dialogue intergénérationnel, collaboratifs et proactifs, réfléchis et disponibles. Ce dialogue avec les jeunes se poursuivra, d’une manière ou d’une autre, pendant le Synode.

Considérant que l’utilisation des médias sociaux lors de la rencontre pré-synodale s’est révélée une expérience positive, un espace de communication directement adressé aux jeunes sera mis en place lors de l’Assemblée générale d’octobre. Les médias sociaux (en particulier Facebook, Instagram et Twitter) seront utilisés, avec les horaires et les langues propres aux réseaux sociaux. De cette façon, il sera possible d’interagir quotidiennement, par le biais également d’images et de vidéos.

Naturellement, parmi les auditeurs, en plus des éducateurs dans les divers domaines, il y aura un nombre considérable de jeunes, avec également des expériences particulières qui nous feront réfléchir sur les situations difficiles de la vie de beaucoup de jeunes. Il ne manquera pas, comme dans tous les Synodes, de délégués fraternels de différentes confessions chrétiennes et d’invités spéciaux d’autres religions.

De cette façon, la XVe Assemblée générale ordinaire sera l’expression des sentiments, des désirs et des attentes de tous les jeunes du monde, comme l’a souhaité le Saint-Père dès le début du parcours synodal.

Traduction de Zenit, Océane Le Gall

About Océane Le Gall

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel