Faire un don
4e Congrégation générale du Synode des évêques sur les jeunes 5 oct. © Vatican Media

4e Congrégation générale du Synode des évêques sur les jeunes 5 oct. © Vatican Media

Synode 2018 : écologie, économie, réseaux sociaux

Synthèse des 15e et 16e Congrégations générales

Ecologie, économie, réseaux sociaux, comptaient parmi les sujets abordés par les Pères synodaux, qui se penchaient sur la troisième partie de l’Instrumentum laboris, durant les 15e et 16e Congrégations générales du Synode des évêques sur les jeunes, les 17 et 18 octobre 2018.

La religieuse salésienne Alessandra Smerilli, auditrice, a souhaité devant les évêques une Eglise prophétique en économie et en écologie. Elle a recommandé notamment, à échelle individuelle, de veiller à ce que tous les financements aillent à des entreprises qui encouragent le développement durable. « Les jeunes nous remercieront », a-t-elle assuré devant la presse.

Education, monde numérique

Dans leurs interventions, les Pères synodaux ont plaidé pour aider les jeunes « à fréquenter la Bible », pour un renouveau de la catéchèse et des écoles catholiques comme lieux d’enseignement mais aussi d’expérience de charité. Ils ont encouragé les éducateurs à faire du concret, à ne pas transmettre « seulement des préceptes », mais aussi « des valeurs », avec une « pastorale de conversation ». Ils ont aussi souligné le rôle des Journées mondiales de la jeunesse.

Évoquant le monde numérique, ils ont suggéré que les jeunes participent à l’élaboration de standards éthiques pour les pages Internet catholiques, et que l’on réfléchisse aux possibilités de dialogue interreligieux sur les réseaux sociaux. D’aucuns ont souhaité que Dieu soit le « GPS » de la vie des jeunes et ont exhorté à ne pas renier les symboles du christianisme, à ne pas les laisser être moqués.

La guerre en Ukraine a également été abordée, avec ses répercussions sur les jeunes dont certains voient l’Eglise comme « une structure froide qui lutte pour sa survie et pour des intérêts géopolitiques ». « Un jeune qui a sauvé la vie de civils sous les bombardements, a fait observer l’intervenant, comprend le prix de la vie mieux qu’un prêtre arrogant ou un politique avare. »

Intervention du métropolite Hilarion

Enfin, un délégué fraternel, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du patriarcat de Moscou a pris la parole en apportant les salutations du patriarche Cyrille. La Tradition chrétienne millénaire est « une force qui transfigure et change le monde qui l’entoure », a-t-il affirmé.

« La participation des représentants des Eglises non-catholiques au Synode est devenue désormais une bonne tradition qui témoigne du niveau de collaboration toujours plus haut entre chrétiens, sur les questions les plus importantes de notre temps », s’est-il aussi réjouit.

Dans une société où « la liberté est perçue de façon erronée et la religion est refusée au nom du relativisme », a-t-il poursuivi, les Eglises doivent offrir la personne et la vérité immuable du Christ, mort et ressuscité, qui peut transformer la vie et la remplir de sens.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel