Faire un don
Directeurs nationaux des OPM © Vatican Media

Directeurs nationaux des OPM © Vatican Media

Selon Fides, 29 « missionnaires » ont été tués dans le monde en 2019

Le témoignage des « martyrs »

Selon l’agence missionnaire vaticane Fides, 29 « missionnaires » ont été tués dans le monde au cours de l’année 2019 : 6 laïcs, 2 religieuses, 2 religieux, 1 diacre permanent et 18 prêtres.

En Afrique, ont été tués 12 prêtres, 1 religieux, 1 religieuse, 1 séminariste et 1 laïque (15) ; en Amérique, ont été tués 6 prêtres, 1 diacre permanent, 1 religieux et 4 laïcs (12) ; en Asie, 1 laïque (1) et en Europe 1 religieuse (1).

« Après huit années consécutives durant lesquelles le nombre le plus élevé de missionnaires tués avait été enregistré en Amérique, depuis 2018, c’est l’Afrique qui se trouve au premier rang de ce classement tragique », commente Fides.

Fides fait aussi observer qu’on enregistre une sorte de « mondialisation de la violence »: « Si par le passé, les missionnaires tués étaient en grande partie concentrés dans une nation ou une zone géographique, en 2019, le phénomène apparait plus généralisé et plus diffus », dans 10 pays d’Afrique, 8 d’Amérique, 1 d’Asie et 1 d’Europe.

Fides relit à ce propos les paroles du pape François pour le Mois misisonnaire extraordinaire d’octobre dernier: « Je désire que la célébration des 100 ans de (la lettre apostolique de Benoît XV, ndlr) Maximum illud, au mois d’octobre 2019, constitue un temps propice afin que la prière, le témoignage de tant de saints et de martyrs de la mission, la réflexion biblique et théologique, la catéchèse et la charité missionnaire contribuent à évangéliser d’abord et avant tout l’Eglise, de sorte qu’ayant retrouvé la fraîcheur et l’ardeur du premier amour pour le Seigneur crucifié et ressuscité, elle puisse évangéliser le monde avec crédibilité et efficacité évangélique »: c’est en ces termes, en s’adressant à l’Assemblée générale des Œuvres pontificales missionnaires, le 3 juin 2017, que le pape François indiquait le témoignage de tant de missionnaires ayant donné leur vie pour le Seigneur Jésus comme l’une des quatre dimensions à prendre en compte pour la célébration du Mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019. »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel