Faire un don
Synode des jeunes, capture Youtube Synod2018

Synode des jeunes, capture Youtube Synod2018

Salut ! Nous sommes Stella, Leticia, Giulia, Nelson, Paul et Matthias

Les jeunes invitent les jeunes à la réunion pré-synodale de mars

Les jeunes invitent les jeunes à la réunion organisée du 19 au 24 mars au Vatican en vue du synode d’octobre 2018. Quelque 300 participants sont attendus sur place, mais beaucoup plus à travers les réseaux sociaux : « Chaque fragment de vie, en tout lieu de la planète, a le droit d’entrer dans cette salle. Aide nous dans cette tâche, donne ton avis à travers le #DisLeÀFrançois ».

La lettre, publiée sur le site officiel du synode, détaille les 15 hashtags qui seront utilisés pour interagir en direct, sur Twitter, Facebook et Instagram.

AK

Lettre des jeunes aux jeunes

Salut ! Nous sommes Stella, Leticia, Giulia, Nelson, Paul et Matthias.

Le Pape François a convoqué un Synode des Évêques pour parler de nous, les jeunes du monde. Des évêques de tous les continents viendront à Rome et débattront de la façon de nous accompagner dans la vie, dans la foi et dans nos choix. L’Église veut être proche de notre vie réelle, de nos difficultés et de nos espérances.

Le Pape François a affirmé que « tous les jeunes ont quelque chose à dire à l’Église, aux évêques et au Pape ! ». Par conséquent, il a voulu qu’une rencontre de jeunes ait lieu avant le Synode. Ce sera du 19 au 24 mars prochain. Avec trois cents autres délégués de tous les pays, nous y serons et nous prendrons la parole.

Tu peux comprendre notre embarras : se lever dans cette grande salle et parler au Pape François, à l’Église, au monde ! Nous savons que nos paroles ne seront pas perdues : elles feront parties des contributions pour le Synode d’octobre.

Pour cela nous demandons ton aide. Comment pouvons-nous faire entendre la voix de tous les jeunes du monde ? Comment transmettre les peurs et les espoirs, les blessures et les rêves de millions de jeunes de notre âge ? Chaque fragment de vie, en tout lieu de la planète, a le droit d’entrer dans cette salle. Aide nous dans cette tâche, donne ton avis à travers le #DisLeÀFrançois

PREMIÈRE PARTIE

DÉFIS ET OPPORTUNITÉS DES JEUNES DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI

Nous avons besoin de nous reconnaitre les uns les autres comme appartenant à la même génération, d’identifier ce qui compte pour nous et ce dont nous devons nous méfier, de définir les différences, de les accueillir et aller au-delà, de regarder en avant, et d’imaginer ce qui nous attend, de trouver un équilibre entre l’accélération de nos vies et les moments d’intériorité authentiques.

Combien de fois sommes-nous contraints de nous demander  #QuiSuisJe ? Combien de temps cette question va-t-elle nous accompagner ? Tant de mains ont modelé notre visage, tant d’expériences ont défini notre identité. Autour de nous grandissent les inégalités et la #diversité qui engendrent souvent divisions et conflits.

Souvent nous entendons dire que nous sommes la génération du futur, mais demain apparaît incertain et plein de points d’interrogation.

Quelles aspirations et quelles espérances pouvons-nous cultiver pour notre #futur ? Dans la course au progrès technique démesurée, notre #VieDigitale constitue-t-elle une opportunité ou un risque ? Dans le monde hyper-communicant et hyper-connecté, comment pouvons-nous entrer en contact avec notre #intériorité et ouvrir notre cœur à la spiritualité ?

DEUXIÈME PARTIE

FOI ET VOCATION, DISCERNEMENT ET ACCOMPAGNEMENT

La foi est un chemin qui donne du sens à notre liberté, elle contribue à l’accomplissement de notre humanité. En particulier, la foi en Jésus-Christ qui raconte une humanité qui a été visitée, et même habitée par Dieu. La conséquence de cette rencontre nous guide vers notre bien véritable que nous méconnaissons souvent. Seule une expérience personnelle, une immersion dans les relations humaines révèle quelque chose de notre vérité. Et c’est cette vérité qui guide nos choix.

L’histoire de #Jésus a-t-elle encore quelque chose à dire aux jeunes d’aujourd’hui ? Comment le connaissent-ils et que pensent-ils de lui ? Quelles raisons  ressorts soutiennent nos vies ? Quelle est l’espérance qui fait dire à tant de jeunes #JeCrois ?

Pouvons-nous reconnaître que chacun de nous est #appelé à être heureux et à réaliser quelque chose de spécial ? Essayons de raconter comment prennent forme les #choix importants de notre vie. Nous ressentons le besoin d’être aidés pour voir au-delà nous-même. Pour voir clair en nous-même nous avons besoin de la vision d’une autre personne, d’un #guide pour nous accompagner.

TROISIÈME PARTIE

L’ACTION ÉDUCATIVE ET PASTORALE DES JEUNES DANS L’ÉGLISE

L’espérance de l’Église aujourd’hui, c’est que les jeunes puissent être de vrais témoins de l’annonce de Jésus. Il faut alors redécouvrir et mettre en valeur l’enthousiasme des jeunes générations, en créant des lieux accueillants qui sachent les responsabiliser et les rendre vrais acteurs de leur vie.

À la base du changement, il doit y avoir la coresponsabilité entre l’Église et les jeunes. Il est demandé à la première d’expérimenter de nouvelles propositions et de nouveaux langages adaptés aux nouvelles générations. Aux jeunes il est demandé d’être présents et d’y de laisser leur empreinte.

Comment devrait être l’#Église pour témoigner de l’Évangile et être crédible auprès des jeunes ? Quel style devrait-elle assumer pour que chaque jeune puisse se sentir #protagoniste en son sein ? L’Église a besoin du regard et de la sensibilité des jeunes pour accomplir fidèlement sa mission. Dans quel #lieu pourrait-elle les rencontrer ?

Quels sont les #propositions qui touchent le cœur des jeunes et les mettent en marche ? Quels #langages permettent de parler de manière authentique de la vie et de raconter la joie du don et de la communion ?

www.facebook.com/synod2018

www.instagram.com/synod2018

www.twitter.com/synod2018

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel