Faire un don
Famille de roms victime de racisme

Famille de roms victime de racisme

Rome : le pape soutient une famille de roms victime de racisme

Il les rencontre à Saint-Jean-de-Latran

Le pape François a exprimé son soutien à une famille de roms victime de racisme, en les recevant à Saint-Jean-de-Latran, le 9 mai 2019, a indiqué le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège.

Peu avant de rencontrer son diocèse dans la cathédrale de la ville, le pape a béni et échangé avec cette famille qui a récemment emménagé dans un logement HLM du quartier de Casal Bruciato, où leur arrivée a suscité de violentes manifestations de protestation.

« Par ce geste, le pape a voulu exprimer sa proximité et sa solidarité à cette famille et la plus nette condamnation de toute forme de haine et de violence », a précisé Alessandro Gisotti.

Dans la matinée, le pape avait célébré un temps de prière avec un groupe de tziganes, devant lesquels il s’est insurgé contre l’habitude de « parler des gens avec des adjectifs » : « Cela détruit, parce que cela ne permet pas à la personne d’émerger. C’est une personne, celle-ci est une autre personne, celle-là est une autre personne. Les enfants sont des personnes. Tous. Nous ne pouvons pas dire : ils sont comme ceci, ils sont mauvais, ils sont bons, ils sont méchants. L’adjectif… crée des distances entre l’esprit et le cœur. »

« Les vrais citoyens de seconde classe sont ceux qui rejettent les gens, a-t-il insisté : ce sont eux qui sont de seconde classe, parce qu’ils ne savent pas embrasser. Avec un adjectif, ils chassent, ils rejettent et ils vivent en rejetant, ils vivent le balai à la main en chassant les autres, ou avec les ragots ou avec autre chose. Le vrai chemin, en revanche, c’est celui de la fraternité. »

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel