Faire un don
Jérusalem, esplanade du Temple et des mosquées © WIKIMEDIA COMMONS - Wayne McLean

Jérusalem, esplanade du Temple et des mosquées © WIKIMEDIA COMMONS - Wayne McLean

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem dans L’Osservatore Romano

Et la position italienne

L’Osservatore Romano en italien daté du 4 mai 2017 donne un compte-rendu de la résolution de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), sur Jérusalem, adoptée le 2 mai.

Voici notre traduction intégrale de l’article du quotidien du Vatican.

Résolution de l’UNESCO sur Jérusalem

Toute décision que l’Etat d’Israël prendra à partir de maintenant sur Jérusalem sera nulle et sans fondement. Tel est le point crucial de la résolution adoptée le 2 mai dernier par le comité de l’UNESCO, par 20 voix pour, dix contre et 23 abstentions.

La résolution a été présentée par l’Algérie, l’Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan, et comprend une série de mesures sur les lieux de culte et artistiques. Le texte affirme « l’importance de Jérusalem pour les trois religions monothéistes », sans citer les lieux saints. Il est également établi que toute décision de la « puissance occupante Israël » sur Jérusalem est privée de valeur.

Les pays qui ont voté contre sont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Lituanie, le Grèce, le Paraguay, l’Ukraine, le Togo et l’Allemagne. L’Italie aussi figure parmi les pays opposés à cette résolution, contrairement à ce qui fut sa position pour la résolution sur Jérusalem adoptée en octobre dernier.

Le ministre des affaires étrangères italien, Angelino Alfano, a expliqué la position italienne de la façon suivante : « Que l’UNESCO fasse ce pour quoi elle a été fondée. L’organisme doit s’occuper d’instruction et de culture. Notre vote contre la résolution politisée sur Israël est un pas important parce qu’elle montre que l’Italie vote non quand elle n’est pas d’accord, assumant ainsi ses responsabilités ».

Traduction de Zenit, Océane Le Gall

About Océane Le Gall

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel