Faire un don
Protection des mineurs 21/2/2019 © Vatican Media

Protection des mineurs 21/2/2019 © Vatican Media

Protection des mineurs: « Ecouter le cri des petits qui demandent justice » (traduction complète)

« Affronter ce mal qui afflige l’Eglise et l’humanité »

Le pape François demande aux évêques d’écouter « le cri des petits qui demandent justice » pour « affronter ce mal qui afflige l’Eglise et l’humanité » qu’est la pédophilie.

Le pape a ouvert les travaux de la première matinée de rencontre pour la Protection des mineurs dans l’Eglise, ce jeudi 21 février 2019, dans la salle du synode du Vatican.

Le pape invite aussi, pendant ce quatre jours de sommet mondial (21-24 février 2019) à chercher comment « soigner les graves blessures que le scandale de la pédophilie a causées aussi bien chez les petits que parmi les croyants ».

Dans cette allocution, le p. Federico Lombardi SJ, modérateur de la rencontre,  a relevé, lors du point presse de la mi-journée les exigences de « l’écoute » de la « synodalité », du « concret », du « courage » et de la « conversion », de la « purification » comme points clef de la ligne indiquée par le pape François dans cette prise de parole initiale.

Dans un tweet publié en fin de matinée, le pape a lui-même souligné ce passage sur son compte @Pontifex: « Demandons à l’Esprit Saint de nous soutenir ces jours-ci et de nous aider à transformer ce mal en une opportunité de prise de conscience et de purification »

Dans un autre tweet, le pape exprime cette prière pour l’ouverture du coeur: « Seigneur, tu connais la résistance que nous avons à mettre dans notre cœur les douleurs des autres. Ouvre nos cœurs et façonne-les à ton image. »

Il a ensuite publié deux autres tweets. L’un sur la « purification » nécessaire: « Demandons à l’Esprit Saint de nous soutenir ces jours-ci et de nous aider à transformer ce mal en une opportunité de prise de conscience et de purification. #PBC2019 »

L’autre, comme le matin, sur « l’ouverture du coeur », et également sous forme de prière: « Seigneur, tu connais la résistance que nous avons à mettre dans notre cœur les douleurs des autres. Ouvre nos cœurs et façonne-les à ton image. #PBC2019 »

Voici la traduction officielle, de l’italien, du discours du pape François.

AB

Allocution du pape François

Chers frères, bonjour!

Face au fléau des abus sexuels perpétrés par des hommes d’Église contre des mineurs, j’ai pensé vous consulter vous, Patriarches, Cardinaux, Archevêques, Évêques, Supérieurs religieux et Responsables, afin que tous ensemble nous nous mettions à l’écoute de l’Esprit Saint, et que dociles sous sa conduite nous écoutions le cri des petits qui demandent justice. Le poids de la responsabilité pastorale et ecclésiale qui nous oblige à discuter ensemble de manière synodale, sincère et approfondie sur la façon d’affronter ce mal, qui afflige l’Église et l’humanité, pèse sur notre rencontre. Le saint Peuple de Dieu nous regarde et attend de nous, non pas de simples et faciles condamnations, mais des mesures concrètes et efficaces à préconiser. Il faut être concret.

Commençons donc notre parcours, armés de la foi et de l’esprit de la plus grande parresia, de courage et du sens du concret.

Comme aide, je me permets de partager avec vous certains critères importants, formulés par diverses Commissions et Conférences épiscopales – elles proviennent de vous, je les ai un peu énumérées…–. Ce sont des lignes-guides pour aider notre réflexion qui vous sont remises maintenant. C’est un simple point de départ, qui provient de vous et retourne à vous, et qui ne s’oppose pas à la créativité qu’il doit y avoir au cours de cette rencontre.

En votre nom aussi, je voudrais remercier la Commission Pontificale pour la Protection des Mineurs, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et les membres du Comité d’organisation pour l’excellent travail réalisé avec un grand dévouement, lors de la préparation de cette rencontre. Merci beaucoup.

Enfin, je demande à l’Esprit Saint de nous soutenir durant ces jours et de nous aider à transformer ce mal en une opportunité de prise de conscience et de purification.

Que la Vierge Marie nous éclaire pour que nous cherchions à soigner les graves blessures que le scandale de la pédophilie a causées aussi bien chez les petits que parmi les croyants. Merci!

© Librairie éditrice du Vatican 

About Anita Bourdin

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel