Pérou: proximité du pape François après des inondations meurtrières

Des dizaines de morts, des dizaines de milliers de sinistrés

Angélus, 19 mars 2017, capture CTV

Angélus, 19 mars 2017, capture CTV

Le pape François a exprimé sa « proximité » à la population du Pérou, frappée par des inondations et des glissements de terrain meurtriers.

Le pape a évoqué la situation du pays après l’angélus de ce dimanche, 19 mars 2017, en présence de quelque 40 000 visiteurs de différents pays dont les drapeaux ondulaient  Place Saint-Pierre.

« Je veux assurer de ma proximité la chère population du Pérou durement frappée par des inondations dévastatrices, a dit le pape en italien. Je prie pour les victimes et pour ceux qui sont engagés pour porter secours. »

Des pluies diluviennes se sont en effet abattues sur le pays, les rivières sont sorties de leur lit, notamment dans l’Est de la capitale, Lima.

Mais le phénomène affecte 20 des 25 régions du pays, avec un bilan provisoire de 43 morts, 72 blessés, 11 disparus et plus de 56 000 sinistrés : les glissements de terrain ont emporté maisons, écoles, centres de santé.

Le niveau des précipitations est dix fois supérieur à la normale, et les températures au-dessus de la moyenne habituelle, ce qui serait à l’origine d’un phénomène de « Niño côtier » qui pourrait durer encore des semaines.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!