Padre Pio et Léopold Mandic : un million et demi de pèlerins à Rome

Exercer la mission de confesseur avec tendresse

CTV - Vénération des dépouilles des deux saints confesseurs capucins, basilique Saint-Pierre, 5 février 2016

Capture CTV - Vénération des dépouilles des deux saints confesseurs capucins, basilique Saint-Pierre, 5 février 2016

« Un million et demi de personnes ont été présentes à Rome, pour cet évènement attendu du Jubilé de la Miséricorde »: la venue des reliques de deux saints confesseurs, capucins, Padre Pio et Léopold Mandic, estime Mgr Fisichella.

L’exposition des dépouilles des saint Pio de Pietrelcina et Léopold Mandic a attiré un flux inattendu de pèlerins, avoue le président du Conseil pour la promotion de la nouvelle évangélisation, dans un communiqué du 11 février 2016.

« Globalement, un million et demi de fidèles venus du monde entier ont accouru à Rome en une semaine, à l’occasion de cet évènement attendu : le premier grand évènement du calendrier du Jubilé de la Miséricorde », précise l’archevêque.

Mgr Fisichella rend compte de cette manifestation de ferveur « qui a frappé la ville toute entière » : « Les 3 et 4 février, le flot continue des fidèles s’est concentré dans la basilique Saint-Laurent-hors-les-Murs. Dans la nuit du 4 février, des milliers de personnes ont attendu pendant des heures l’arrivée des deux saints dans la basilique San Salvatore in Lauro, restée ouverte sans interruption jusqu’à la procession du jour suivant, qui devait conduire à l’entrée de la basilique Saint-Pierre. Des milliers de personnes ont participé à cette procession. La prière a été continue, 24 heures sur 24. Les jours suivants, les témoignages de foi et de dévotion des fidèles venus rendre hommage aux deux saints de la Miséricorde ont été encore innombrables ».

Autre grand temps fort de cette semaine marquante : « l’audience pontificale du 6 février, qui a permis aux groupes de prière de Padre Pio venus de tous les continents, de prier et réfléchir à partir des paroles du Saint-Père ».

Mgr Fisichella rappelle en outre combien les nombreux fidèles présents à Saint-Pierre ce samedi après midi ont été stupéfaits d’y voir le pape, venu spontanément prier avec eux devant les deux saints.

La venue des deux saints confesseurs – « martyrs du confessionnal » dit le P. Cantalamessa – a coïncidé avec un autre évènement important du jubilé, explique encore l’archevêque : « L’envoi des missionnaires de la Miséricorde : 750 prêtres présents à Saint-Pierre pour la cérémonie du Mercredi des Cendres, 300 autres missionnaires étant unis au loin par la prière. La veille, le pape les avait reçus et avait parlé à leur cœur, leur enseignant comment exercer avec tendresse leur mission : celle d’apporter à chaque homme l’étreinte miséricordieuse du Père. »

Le président du dicastère pour la nouvelle évangélisation a également tenu à saluer « la présence constante des médias, qui a permis aux malades, aux prisonniers, aux personnes âgées contraintes de rester chez elles, de suivre eux aussi les célébrations, à travers la radio ou la télévision ».

Il a également remercié spécialement les frères capucins pour leur « disponibilité », la gendarmerie vaticane, la Garde suisse, la fabrique de Saint-Pierre ainsi que les forces de l’ordre de l’Etat italien, pour leur « constante et efficace collaboration ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!