Faire un don
S. Jean-Paul II @ wikimedia commons

S. Jean-Paul II @ wikimedia commons

« Ouvrez les portes au Christ ! »: le pape François évoque la fête de S. Jean-Paul II

L’héritage de la miséricorde divine

Le 22 octobre 1978, le pape Jean-Paul II inaugurait son pontificat, après son élection du 16 octobre: c’est, le 22 octobre de chaque année, sa fête liturgique, et le président de la Conférence des évêques de Pologne, Mgr Stanisław Gądecki, archevêque de Poznan, et l’épiscopat polonais ont demandé au pape François que saint Jean-Paul II soit proclamé docteur de l’Église – ce serait le 37e – et co-patron de l’Europe – il serait le 6e, avec saint Benoît, les frères Cyrille et Méthode, et les saintes Edith Stein, Brigitte de Suède et Catherine de Sienne: Vatican News relaye la demande des évêques polonais.
« Souvenons-nous… »
Pour sa part, le pape François a salué la mémoire de son prédécesseur en faisant poster ce tweet sur son compte @Pontifex_fr: «Remercions le Seigneur pour tout le bien accompli dans le monde et dans nos cœurs par les paroles, les œuvres et la sainteté de Jean-Paul II. Souvenons-nous toujours de son appel: « Ouvrez les portes au Christ ! » »
Une demande soutenue par le cardinal Stanisław Dziwisz, au moment où, en 2020, ce sera le centenaire de la naissance de Karol Wojtyla, et le 15e anniversaire de sa mort.
Mgr Stanisław Gądecki fait observer que «le pontificat du Pape polonais a été rempli de décisions révolutionnaires et d’événements importants qui ont changé le visage de la papauté et influencé le cours de l’histoire européenne et mondiale».

Pour lui, «la richesse du pontificat de saint Jean Paul II […] est née de la richesse de sa personnalité – poète, philosophe, théologien et mystique -, qui s’est réalisée dans plusieurs dimensions, depuis le travail pastoral et pédagogique, en guidant l’Église universelle, jusqu’au témoignage personnel de la sainteté de la vie».

Jean-Paul II, souligne-t-il, a contribué à la réunification de l’Europe, après plus de cinquante ans de Rideau de fer: «après l’annonce unificatrice et culturelle de l’Évangile par les saints Cyrille et Méthode et saint Adalbert, plus de mille ans plus tard, les fruits de leurs activités – non seulement sur le plan social mais aussi religieux – ont trouvé protection et continuité dans la personne du Pape polonais».

Un point de rencontre entre les deux pontificats de Jean-Paul II et du pape François est certainement l’insistance sur la miséricorde divine.

« Souvenez-vous toujours de son enseignement »: c’est aussi le message du pape François en 2015 pour le 10e anniversaire de la mort de saint Jean-Paul II (18 mai 1920-2 avril 2005).

About Rédaction

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel