Faire un don
Mgr Ivan Jurkovic, © wikipedia

Mgr Ivan Jurkovic, © wikipedia

ONU: le Saint-Siège appelle à la « responsabilité » face aux « armes autonomes »

Intervention de Mgr Ivan Jurkovic

Les défis présentés par les systèmes d’armes autonomes létales (SALA) « ne se limitent pas au domaine du droit international humanitaire (DIH), mais ils peuvent également avoir de graves conséquences pour la paix et la stabilité », a déclaré Mgr Ivan Jurkovic. Il a appelé à « adopter une attitude responsable en matière de prévention à l’égard de SALA ».

L’observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies et d’autres organisations internationales à Genève est intervenu à la rencontre du Groupe d’experts gouvernementaux sur SALA de la Convention sur certaines armes classiques, le 26 mars 2019, à Genève. Son discours a porté « principalement sur le droit international humanitaire ».

Les systèmes d’armes «autonomes», dotés de capacités d’auto-apprentissage ou d’auto-programmation, a expliqué l’observateur, « ouvrent nécessairement la voie à une certaine imprévisibilité et à un manque de contrôle des actions ». Cela augmente « le risque de dissimuler la responsabilité » « pour la violation potentielle du DIH et des droits de l’homme ».

« Si d’importants pouvoirs de décision en matière de recours à la force ont été délégués à un système d’arme dont les actions sont imprévisibles ou dont le spectre des opérations est indéfini ou inconnu, le lien action / responsabilité, qui est crucial en DIH, serait inévitablement compromis », a déclaré Mgr Jurkovic.

Dans le cas de recours à SALA, a poursuivi l’observateur, « il serait facile de se soustraire à la responsabilité du dysfonctionnement fatal d’un système d’armes autonome et d’essayer de réduire ou d’obscurcir la responsabilité de ces violations ».

« Ces préoccupations, a-t-il souligné, vont bien au-delà du respect du DIH et de la Convention sur certaines armes classiques et témoignent de la portée et de l’urgence de notre discussion. Il s’agit bien de l’avenir commun que nous souhaitons pour nos sociétés. »

« Alors que les systèmes d’armes autonomes peuvent être considérés comme «normaux» au sens statistique du terme et donc jugés acceptables, a-t-il dit, il existe encore des comportements interdits par le DIH ou qui, bien que non explicitement interdits, restent interdits par les impératifs de la moralité, par des valeurs spirituelles, expérience et vertus de soldat. »

« Ces préoccupations communes appellent un cadre réglementaire multilatéral solide et durable », a affirmé Mgr Jurkovic.

Il a aussi cité les paroles du pape François sur « la capacité collective de gérer les possibilités offertes par les découvertes technologiques vers de nombreux domaines où ils pourraient rayonner leurs avantages sur toute l’humanité ».

« À cet égard, a conclu l’observateur, s’appuyer sur le principe de précaution et adopter une attitude responsable en matière de prévention à l’égard de SALA sont de la plus haute importance dans nos efforts actuels. »

 

 

 

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel