Faire un don
Angélus 10/12/2017, capture CTV

Angélus 10/12/2017, capture CTV

Non aux armes nucléaires, oui à «la liberté, l’intelligence et la capacité» de paix (traduction complète)

A l’angélus, le pape salue le Nobel de la Paix et le sommet de Paris sur le climat

« Nous avons la liberté, l’intelligence et la capacité de guider la technologie de limiter notre pouvoir, au service de la paix et du vrai progrès », déclare le pape en saluant le Prix Nobel de la paix décerné à la campagne contre l’armement nucléaire.

Après l’angélus de ce dimanche 10 décembre 2017, place Saint-Pierre, en présence de quelque 20 000 personnes, le pape François a en effet salué le nouveau Prix Nobel, le sommet de Paris sur le climat, et il a dit sa proximité aux populations de l’Inde et de l’Albanie, frappées par des catastrophes naturelles.

Voici notre traduction, de l’italien, des paroles prononcées par le pape après la prière de l’angélus de midi, place Saint-Pierre.

AB

Paroles du pape François après l’angélus

Chers frères et soeurs,

Aujourd’hui, le Prix Nobel de la Paix sera conféré à la Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires.

Une telle reconnaissance advient avec la Journée des Nations unies pour les droits humains et cela souligne le lien fort entre les droits humains et le désarmement nucléaire.

En effet, s’engager pour la protection de la dignité de toutes les personnes, de façon particulière de celles qui sont les plus faibles te les plus désavantagées signifie aussi travailler avec détermination pour construire un monde sans armes nucléaires.

Dieu nous donne la capacité de collaborer pour construire notre maison commune : nous avons la liberté, l’intelligence et la capacité de guider la technologie, de limiter notre pouvoir, au service de la paix et du vrai progrès (cf. Lett. enc. Laudato si’, 78, 112, 202).

Le sommet “One Planet Summit” se déroulera à Paris après-demain. A deux ans de l’adoption de l’Accord de Paris sur le climat, cela entend renouveler l’engagement pour sa réalisation et consolider une stratégie partagée pour combattre le phénomène préoccupant du changement climatique. Je souhaite vivement que ce Sommet, comme d’autres initiatives qui vont dans la même direction, favorise une claire prise de conscience sur la nécessité d’adopter des décisions réellement efficaces pour combattre les changements climatiques et, en même temps, lutter contre la pauvreté et promouvoir le développement humain intégral.

Dans ce contexte, je voudrais exprimer ma proximité aux populations indiennes frappées par le cyclone Okhi, spécialement aux familles des très nombreux pécheurs disparus.

Et aussi à la population de l’Albanie durement éprouvées par de graves inondations.

Je vous salue tous, Romains et pèlerins.

En particulier les fidèles venant de Valladolid et Huelva, en Espagne.

Je salue les nombreux groupes de jeunes et d’adolescents italiens venus de Florence, Carugate, Brembate, Almè, Petosino et Pian Camuno: je vous encourage tous à être de joyeux témoins de l’Evangile.

Je vous souhaite à tous un bon dimanche et un bon chemin d’Avent, en préparant la voie du Seigneur qui vient. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon déjeuner et au revoir!

©Traduction de ZENIT, Anita Bourdin

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel