Faire un don
Mgr Paul Richard Gallagher @ Holy See Mission

Mgr Paul Richard Gallagher @ Holy See Mission

Meeting de Rimini : « Une Europe unie représente une valeur », par Mgr Gallagher

« Nous devons nous ouvrir, dialoguer et collaborer »

« Une Europe unie représente une valeur », affirme Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les États du Saint-Siège. « Si nous voulons construire une Europe forte et unie, nous devons nous ouvrir, dialoguer et collaborer. »

C’est ce qu’il a dit en marge de la réunion « Droits, devoirs. Europe : 1979-2019 » organisée dans le cadre du « Meeting pour l’amitié entre les peuples » qui s’est ouvert le 18 août 2019 à Rimini (Italie), indique l’agence catholique Sir en italien.

« Le dialogue est le meilleur moyen d’éviter d’alimenter l’extrémisme nationaliste et européaniste », a souligné Mgr Gallagher dans l’interview. « Le pape François nous invite à faire attention aux dangers inhérents aux souverainetés. »

« Après deux guerres mondiales, avec une économie détruite, la construction du projet européen nous a apporté 70 ans de paix et de prospérité », a-t-il rappelé.

« Je pense que l’Europe est une valeur parce que nous avons des peuples, des gens qui ont une très longue histoire ensemble, qui ont partagé de nombreuses expériences au cours des siècles et à certaines époques, la grande majorité ont partagé une foi chrétienne, cite Mgr Gallagher Vatican News en italien de ce jeudi. Sur cette base, « l’Europe » est progressivement devenue une vision, un projet au cœur des Européens. »

En parlant de la souveraineté, le secrétaire pour les relations avec les États a dit que «personne ne met en cause la souveraineté d’un pays, d’une nation. Le problème se pose … lorsqu’il y a encore une vision exagérée de la souveraineté, lorsqu’il y a une insistance sur la souveraineté ». « Nous ne devons pas nous enfermer dans une réalité plus petite », a souligné Mgr Gallagher. « Comme le dit le pape, a-t-il poursuivi, nous sommes tous interconnectés et nous le constatons particulièrement dans les médias, sur les réseaux sociaux. L’idée que la ‘souveraineté’ signifie la fermeture totale aux autres – peut-être a-t-elle un certain attrait théorique et pragmatique – mais je ne pense pas que ce soit la voie à suivre. »

Mgr Gallagher a souligné aussi « une grande hostilité à l’égard des institutions européennes » qui existent depuis quelque temps : « Les institutions européennes, a-t-il noté, doivent se rapprocher des citoyens, elles doivent être plus à l’écoute, elles doivent essayer de se former pour donner plus de valeur à tout ce que les peuples européens investissent dans leurs institutions. »

L’Église, a dit Mgr Gallagher, n’a pas « de vision nationaliste ». « Nous apprécions grandement le patriotisme, l’amour de la patrie, de son pays, de sa culture, de son peuple. Dans la foi catholique … il existe une vision d’ouverture aux autres qui passe par l’acceptation de cet esprit que j’estime profondément ecclésial : il y a plus de choses que nous avons en commun que celles qui nous divisent. »

« Le thème général de cette rencontre de Rimini, a-t-il souligné, est d’élargir notre vision à l’autre, de continuer vers cette culture de la rencontre dont le pape François parle toujours. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel