Faire un don
Mgr Bernardito Auza, capture

Mgr Bernardito Auza, UNTV capture

Le Saint-Siège et l’État d’Israël : «25 ans de progrès et de défis», par Mgr Auza

«Des liens inextricables unissent les confessions juive et chrétienne»

« Les relations entre le Saint-Siège et l’État d’Israël revêtent un caractère tout à fait particulier découlant des liens inextricables qui unissent les confessions juive et chrétienne, Juifs et chrétiens, et du caractère unique de la Terre Sainte, sacrée pour les croyants juifs, chrétiens et musulmans »: c’est ce qu’a déclaré Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU, intervenant à l’Université Fordham, à New York, lors d’un événement intitulé « Les accords du Vatican avec Israël : 25 ans de progrès et de défis », co-parrainé par le consulat général d’Israël à New York et l’archidiocèse de New York.

Il a assuré de l’engagement du Saint-Siège pour lutter contre l’antisémitisme.

Dans son discours, Mgr Auza a célébré le 25e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre Israël et le Saint-Siège: le quart de siècle écoulé avait été « une période d’approfondissement de la compréhension mutuelle, de la confiance, d’amitié et de coopération ».

Mgr Auza a soulevé le problème d’antisémitisme, précisant que « le Saint-Siège a travaillé dur au cours de ces années » « pour lutter » contre ce phénomène. « Il renouvelle cet engagement vigoureux et toujours urgent face à l’apparition de nouvelles formes du fléau de l’antisémitisme », a-t-il déclaré.

Mgr Auza a également cité les paroles du pape François qui avait « affirmé à plusieurs reprises que ‘pour un chrétien, toute forme d’antisémitisme est un rejet de ses propres origines, une contradiction totale’».

« Le caractère particulier des relations » entre l’État d’Israël et le Saint-Siège, a expliqué l’observateur permanent du Saint-Siège, « appelle les deux États à œuvrer de concert pour protéger la dignité et la vie de tout être humain, à promouvoir le droit fondamental à la liberté … et à rejeter toutes les formes de l’intolérance religieuse ».

« C’est un élément essentiel de l’Accord fondamental entre l’État d’Israël et le Saint-Siège », signé le 30 décembre 1993 et ​​entré en vigueur le 10 mars 1994, a souligné Mgr Auza.

Il a remercié « l’État d’Israël pour son engagement à donner à l’Église catholique la liberté de mener à bien sa mission et d’apporter ainsi sa propre contribution à la société israélienne ». « Nous sommes reconnaissants, a dit aussi Mgr Auza, de l’engagement pris par l’État d’Israël de maintenir le statu quo dans les lieux saints chrétiens, du respect et de la protection qu’il accorde aux églises catholiques, aux couvents, aux monastères et aux cimetières, du support et de l’encouragement des pèlerinages et de tant d’autres éléments de l’Accord fondamental. »

Il a aussi évoqué l’activité de la Commission de travail bilatérale permanente sur les questions financières, en précisant que le Saint-Siège espère « pouvoir bien célébrer la conclusion » de son travail.

Dans son discours, Mgr Auza a souligné le statut particulier de Jérusalem, « le cœur de la Terre sainte ». C’est une «Ville de la paix» en hébreu, Yerushalayim, a-t-il rappelé, « où les fidèles des trois grandes religions monothéistes viennent prier pour la paix. S’il existe un endroit sur terre où, comme le dit le Psaume, ‘l’amour et la vérité… se rencontrent’ et la ‘justice et la paix… s’embrassent’ (Ps 85:11), c’est là. » « C’est le statut unique de Jérusalem qui en fait non seulement un lieu de réconciliation et de rencontre entre religions et peuples, mais aussi un symbole de respect réciproque et de coexistence pacifique et harmonieuse à travers le monde », a affirmé l’observateur permanent.

L’observateur permanent du Saint-Siège a conclu son discours en rappelant « l’un des toasts les plus populaires, célébrant notamment les anniversaires », et en souhaitant « ad multos gloriososque annos ! », ce que signifie en latin « pendant de nombreuses années plus glorieuses ! »

 

 

 

 

 

 

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel