Faire un don
La Portioncule, basilique Sainte-Marie-des-Anges, Assise (Italie) © wikimedia commons

La Portioncule, basilique Sainte-Marie-des-Anges, Assise (Italie) © wikimedia commons

Le pape François à Assise le 4 août

Deuxième visite dans la ville du Poverello

Le pape François se rendra à Assise, en Ombrie, dans le centre de l’Italie, le jeudi 4 août 2016, à l’occasion du VIIIe centenaire du Grand pardon. Il s’agira de sa deuxième visite dans la ville de saint François, le « Poverello », après celle d’octobre 2013.

Au cœur de l’été, a annoncé la communauté franciscaine en charge des lieux, le pape visitera la petite chapelle de la « Portioncule », abritée dans la basilique Sainte-Marie-des-Anges. Dans l’après-midi, explique le communiqué, l’évêque de Rome « se fera pèlerin de façon simple et privée dans la basilique papale », où « il se recueillera ». Puis il prendra la parole.

Sa deuxième visite dans la ville de son saint patron aura lieu dans le cadre du VIIIe centenaire du Pardon d’Assise, qui permet aux pèlerins chaque année, le 2 août, de recevoir l’Indulgence plénière. Saint François a obtenu ce privilège du pape Honorius III en 1216. Un privilège en accord avec le style du Jubilé de la miséricorde.

La chapelle Sainte-Marie-de-la-Portioncule, qui désigne une petite portion de terrain, est l’un des premiers lieux franciscains. Elle a été louée à l’ordre de saint François par les bénédictins du mont Subasio. C’est là que les premiers frères autour de François accentuèrent la dimension contemplative de leur vie.

Le 28 juin dernier, à l’occasion des 65 ans d’ordination sacerdotale du pape émérite Benoît XVI, le pape François avait évoqué ce lieu : « Le chemin spirituel de saint François a commencé à San Damiano mais le véritable lieu aimé, le cœur battant de l’Ordre, là où il l’a fondé et où il remit enfin sa vie à Dieu, c’est la Portioncule, la ‘petite portion’, le coin auprès de la mère de l ‘Église ; auprès de Marie que, par sa foi si ferme et parce qu’elle a vécu si entièrement de l’amour et dans l’amour avec le Seigneur, toutes les générations diront bienheureuse ».

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel