Faire un don
Mgr Miguel Ayuso Guixot © wikipedia, Christoph Wagener

Mgr Miguel Ayuso Guixot © wikipedia, Christoph Wagener

Le pape exhorte à promouvoir fraternité, paix et coexistence, affirme Mgr Ayuso Guixot

Il dresse un premier bilan des fruits du Document sur la fraternité humaine

Le pape François « ne cesse d’exhorter le monde et tous les peuples de bonne volonté à promouvoir trois choses : la fraternité, paix et coexistence », a déclaré le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, Mgr Miguel Ángel Ayuso Guixot. « N’oublions pas que ces trois éléments sont essentiels si nous voulons vraiment panser les plaies de notre monde », a-t-il ajouté.

Mgr Ayuso Guixot a dressé un premier bilan des fruits du Document sur la fraternité humaine, signée en février dernier à Abou Dhabi par le pape François et le grand imam d’Al Azhar, et a commenté la création, il y a quelques jours, d’un Comité supérieur pour la mise en œuvre de ce document dans une interview à Vatican News en italien du 26 août 2019. Le pape François a encouragé le travail du Comité, a indiqué lundi le directeur du Bureau de presse du Vatican Matteo Bruni.

« La création de ce comité supérieur est un acte important », affirme Mgr Ayuso Guixot. « Il promeut les idéaux contenus dans le Document sur la fraternité humaine parce qu’il s’agit ‘d’une déclaration d’engagement commun visant à unir l’humanité et à œuvrer pour la paix dans le monde afin que les générations futures puissent vivre dans un climat de respect mutuel et de coexistence saine’ ». « Cet objectif est vraiment noble ! » ajoute le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

En ce qui concerne les activités du Comité, les « attentes » de Mgr Ayuso Guixot « sont nombreuses » : «  Une fois que nous avons lancé un processus, dit-il, nous devons trouver tous les moyens pour impliquer … au niveau national et international, de nombreuses organisations internationales, leaders sociaux, religieux, universitaires et politiques, essayant avant tout de s’adresser aux jeunes. »

Par le biais du nouveau Comité supérieur, note Mgr Ayuso Guixot, « les responsables scolaires et universitaires peuvent être davantage encouragés » de diffuser le Document dans les écoles et les universités. « La perspective … d’éduquer à une culture de rencontre, de fraternité, de paix, estime-t-il, entraîne inévitablement la volonté de revoir, dans cette optique, les parcours scolaires et académiques dans les écoles, les instituts de formation et les universités. » « Le pape, avec son discours prononcé à la Faculté de théologie du sud de l’Italie à Naples en juin dernier, a donné des indications précises sur la manière de lancer une ‘théologie du dialogue’ », ajoute-t-il.

Mgr Ayuso Guixot ne partage pas l’avis de ceux qui croient « que la déclaration d’Abou Dhabi peut glisser dans le syncrétisme ou le relativisme ». « Je pense que la peur est l’ennemi numéro un du dialogue interreligieux », affirme-t-il.

« L’Église catholique, explique le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, rappelle la valeur de sa propre identité, du courage de l’altérité et de la sincérité des intentions. Il ne s’agit pas de faire un melting pot dans lequel toutes les religions sont considérées égales, mais que tous les croyants, ceux qui recherchent Dieu et tous les hommes de bonne volonté sans appartenance religieuse, aient une dignité égale. Nous devons donc nous engager parce que Dieu, qui nous a créés, n’est pas une cause de division, mais d’une unité. »

« Ouvrons-nous à l’aventure de faire de nous des compagnons de voyage de chaque être humain dans notre chemin vers la Vérité », invite Mgr Ayuso Guixot. « Le pluralisme, non seulement religieux, de nos sociétés, ajoute-t-il, est une réalité qui nous invite à réfléchir à notre identité sans laquelle nous n’avons pas un authentique dialogue interreligieux. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel