Faire un don
Le card. Tagle a Manoppello © voltosanto.it

Le card. Tagle a Manoppello © voltosanto.it

Le card. Tagle au sanctuaire de la Sainte-Face de Manoppello

Prier pour les Philippines, le Venezuela, la Syrie et les victimes de la famine en Afrique

Le cardinal archevêque de Manille (Philippines), Luis Antonio Tagle a célébré la messe de la fête de la Sainte Face du Christ, à Manoppello, dans les Abruzzes (Italie), et il a participé à la procession autour du sanctuaire, indique à ZENIT le recteur, le p. Carmine Cucinelli.

Le sanctuaire qui se trouve dans la province de Chieti, à 23 km de Chieti et 190 km de Rome, sur le « Chemin de Saint-Tomas », avait reçu la visite du pape Benoît XVI le 1er septembre 2006, à l’occasion du 5e centenaire de l’arrivée du « Voile » de la Sainte-Face dans les Abruzzes.

Il s’agit d’un voile précieux de byssus : sa soie très délicate est tirée d’un coquillage et l’apparition du visage sur le voile reste un mystère. Un journaliste allemand, Paul Badde, a enquêté sur le « secret de Manoppello » : il a livré le résultat de son enquête dans son livre « L’autre suaire » et paru en français aux Editions de l’Emmanuel – Editions du Jubilé. La lecture de son rapport aurait décidé Benoît XVI à faire le pèlerinage.

Dans son homélie, le cardinal Tagle, a d’abord salué et souhaité la paix aux Philippines, où la dévotion pour la Sainte-Face est « vivante, vibrante et largement répandue », confiant que lui-même a beaucoup de plaisir à la célébrer : « Cette image sacrée est une bénédiction pour tous », a souligné l’archevêque de Manille, en méditant sur le visage humain du Christ.

Le président de Caritas Internationalis a ensuite participé à la procession, qui s’est déployée sur plus de 2 km, depuis la basilique jusqu’au centre historique de Manoppello, à l’église de Saint-Nicolas, l’endroit-même où, il y a 500 ans, un mystérieux personnage a déposé le voile. Des milliers de pèlerins venus de toute l’Italie et d’autres pays, ont participé à la fête, dont un groupe d’Orthodoxes russes.

Avant de quitter Manoppello, le cardinal Tagle a remercié le recteur du sanctuaire, le p. Carmine Cucinelli, et les frères capucins pour leur chaleureux accueil. « Avoir célébré la fête de la Sainte Face, en présence de tant de pèlerins, a été pour moi une grande grâce », leur a-t-il dit avant de les inviter à « prier pour la paix en Syrie et au Venezuela, et pour les populations qui souffrent de la faim en Afrique ».

On peut découvrir un album photo du sanctuaire sur notre page Facebook.

Avec Océane Le Gall

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel