Faire un don
Michaël Lonsdale et la Diaconie de la beauté, 18/02/ 2018 © Anne Facérias

Michaël Lonsdale et la Diaconie de la beauté, 18/02/ 2018 © Anne Facérias

La Diaconie de la Beauté: les rappeurs Bigflo et Oli, et la prière de Willette

« Nous te saluons, Seigneur, avant de mourir! »

A l’occasion du Symposium de la Diaconie de la Beauté, à Rome (18-25 février 2018), un « pré-symposium » a eu lieu à Nice (France), mercredi 14 février,  sous l’égide du P. Yves-Marie Lequin, avec la collaboration de plus de 200 artistes et la participation de délégués de la Diaconie de la Beauté venus de toute la France. Mgr André Marceau, évêque de Nice, a présidé la messe. Michael Lonsdale a lu une prière du peintre Willette.

Deux invités « rappeurs » très connus dans la jeunesse française: Bigflo et Oli, viennent rejoindre le Symposium demain, vendredi » Ils tournent beaucoup en ce moment dans des Zénith, stades, grosses salles…. Ce sera pour nous l’ occasion de les écouter! », déclare Anne Facérias.

Les rappeurs Bigflo et Oli @ Diaconie de la Beauté

Bigflo et Oli @ Diaconie de la Beauté

A Rome, Anne Facérias, a évoqué cet événement et les rencontres romaines pour ZENIT: « Monseigneur André Marceau, évêque du diocèse de Nice, le père Gil Florini, curé de la paroisse Saint-Ambroise et le fr Yves-Marie Lequin Aumônier des artistes, ont en effet accueilli plus de 200 artistes participant à la traditionnelle messe des artistes qui a eu lieu le jour des Cendres en l’église Saint-Pierre d’Arène de Nice. C’est année, cela est tombé le mercredi 14 février 2018. »

Elle précise: « A cette occasion, la Diaconie de la Beauté en a profité pour réunir des délégués de différents groupes en préambule de notre Symposium à Rome. Nous choisissons cette messe pour ouvrir notre session annuelle qui se prolongera ensuite à Rome et au Vatican. Et Michael Lonsdale, notre président d’honneur, fait partie du convoi et a lu cette très belle prière de Willette, peintre français (1857-1926) :

« Ceux qui te saluent, Seigneur, avant de mourir,
sont ceux que Tu as créés à ton image pour créer de l’art.
Ceux qui ont médité ton Oeuvre et rendu hommage à sa Beauté !
Ce sont les simples d’esprit dédaigneux de l’or diabolique.
Ceux-là, Seigneur, te saluent avant de mourir.                                    Nous, les artistes, dans l’arène ténébreuse, à la lueur des armes que Tu nous as données,
Devant les multitudes qui n’ont ni yeux ni oreilles, mais qui ont une bouche pour nous huer si nous succombons… Pollice versa ! Nous te saluons, Seigneur, avant de mourir ! »

Anne Facérias  insiste sur le fait que « ce symposium a démarré autour du bienheureux fra Angelico chez les Dominicains « de la Minerve ». Le chemin de la Beauté démarre près de ce peintre »: le bienheureux Fra Angelico (v. 1400-1455), a peint, notamment, des célèbres fresques du couvent San Marco de Florence.

Pour ce qui est du programme, elle précise: « Chaque jour nous écoutons un témoignage en lien avec  la Beauté. Chez les Dominicains c’est le prieur, fra Riccardo,  qui a donné un enseignement, souhaitant notamment un retour de la relation entre la Beauté et le divin dans l’art. »

« Lundi nous avons écouté, raconte encore Anne Facérias, un magnifique témoignage d’un styliste qui a été touché par la grâce, qui a abandonné son travail dans la mode pour entrer au séminaire et dans la famille Franciscaine. La rencontre a lieu à « Turris Eburnea » », justement une association où la mode est inspirée par la foi.

« Mardi, nous avons « écouté » la Beauté de Dieu à travers l’iconographie, avec le diacre Jacques Bihin. Mercredi, la Beauté de Dieu a été évoqué à travers le cinéma avec père Jean-Luc Marroy. Et aujourd’hui, en la fête de la Chaire de saint Pierre, nous avons rencontré la Beauté à travers le dicastère des laïcs, de la famille et de la vie », conclut Anne Facérias.

La Diaconie de la Beauté organise en effet ce nouveau symposium à Rome avec concerts, tables rondes et célébrations,  sous l’égide du bienheureux Fra Angelico dont c’était la fête liturgique le 18 février.

A l’occasion de ses cinq ans, la Diaconie de la Beauté sera reçue par le pape François en audience privée.

Le cardinal Paul Poupard présidera une messe en la basilique Sainte-Praxède, demain, vendredi 23 février, avant une conférence sur : « La Beauté à travers l’art et la foi », à 11h45.

Une table ronde à laquelle participeront Mgr Le Gall, archevêque de Toulouse, Michael Lonsdale, Filipo Velardi et Don Alfonso, aura lieu à l’Institut français – Centre Saint-Louis, le 23 février également. La discussion suivra la présentation du documentaire intitulé: « Ho incontrato la bellezza » (« J’ai rencontré la beauté »).

Le symposium s’achèvera par la messe présidée, à 18h, le 24 février, par Mgr Le Gall à San Andrea delle Fratte, la basilique où la Vierge Marie est apparue à Alfonse Ratisbonne, le 20 janvier 1842.

Le spectacle « Marie Madeleine » sera donné par les artistes de la Diaconie de Rome, au théâtre de cette basilique, à 19h30.

Mouvement dédié aux artistes, la « Diaconie » s’est enracinée à Rome en octobre 2012 au moment du synode pour la Nouvelle évangélisation, sous la présidence du cardinal Paul Poupard, président émérite du Conseil pontifical de la culture, à l’ initiative de Daniel et Anne Facérias.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel