Faire un don
Bienheureux Hyacinthe-Marie Cormier © dominicains.ca

Bienheureux Hyacinthe-Marie Cormier © dominicains.ca

Journée d’étude à Rome sur le bienheureux Hyacinthe-Marie Cormier

Pour les 100 ans de la mort du dominicain français artisan de paix

Une journée d’études consacrée au bienheureux dominicain français Hyacinthe-Marie Cormier (1832-1916) aura lieu le vendredi 16 décembre 2016, à l’Université pontificale Saint-Thomas d’Aquin (Angelicum) et à l’Institut français Centre Saint-Louis, à Rome.

L’événement est organisé par l’Institut français à l’occasion du centenaire de sa mort.

Le thème des trois interventions de cette journée sera la paix dans le gouvernement, les écrits et la postérité spirituelle du p. Cormier. Frère Augustin Laffay, de l’Institut historique dominicain, le présentera en tant qu’« homme de paix en temps de crise et de guerre ».

Le dominicain Gilles Berceville, de l’Institut catholique de Paris, interviendra avec l’exposé « Bienheureux les pacifiques : le p. Cormier hagiographe ».

Radka Sustrova et Stanislava Vodichkova, de la République Tchèque, parleront de la vie et des combats du cardinal Josef Beran (1888-1969) comme exemple de la postérité spirituelle du p. Cormier.

Henri-Marie Cormier est né à Orléans, le 8 décembre 1832. Sous le nom Hyacinthe-Marie, il est devenu le soixante-seizième maître général de l’Ordre des frères prêcheurs, les dominicains, en 1904, et un conseiller du pape Pie X.

On dit de lui « qu’il donnait la paix à tout ce qu’il touchait ». Il est fondateur de l’Université Saint Thomas d’Aquin (Collège de l’Angélicum) en 1909. C’est à lui que l’Église de France doit la restauration des provinces de Lyon et de Toulouse. Le pape Jean-Paul II l’avait béatifié en 1994.

« La vérité n’est pas une notion abstraite, a dit Jean-Paul II lors de sa béatification. Pour nous, c’est une personne, la personne du Christ, Roi de l’univers. Durant sa vie, le P. Cormier n’a jamais cessé de vivre la vérité et il l’a communiquée à ses frères dominicains avec humilité et persévérance. »

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel