Faire un don
@ santamartagroup.com

@ santamartagroup.com

Journée contre la traite des personnes : que puis-je faire ?

Intervention du p. Czerny (Traduction intégrale)

A la veille de la Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite des personnes (8 février), le Saint-Siège encourage à « s’engager sur le long terme : Que pouvez-vous, et que puis-je faire pour réduire et éliminer la traite des êtres humains ? »

Le p. Michael Czerny, sous-secrétaire de la section Migrants et Réfugiés du Dicastère pour le service du développement humain intégral, est en effet intervenu, ce 7 février 2019, à la présentation de cette Journée organisée par l’Union internationale des Supérieures et des Supérieurs généraux (UISG/USG).

Célébrée tous les ans en la fête de sainte Joséphine Bakhita, cette Journée mondiale a cette année pour thème : « Ensemble contre la traite des personnes ». Le p. Czerny a donné également la prière proposée pour cette journée.

Voici notre traduction de son intervention.

AK

Intervention du p. Czerny

En cette Journée mondiale de prière et de sensibilisation, les nouvelles Orientations pastorales du Vatican sur la traite des êtres humains (1) nous aident :

–       pour voir plus clairement : Pourquoi la dépravation de la traite des êtres humains persiste-t-elle au XXIème siècle ? Est-ce simplement parce que la traite et l’esclavage sont très rentables ?

–       pour comprendre plus profondément : Comment cet horrible et néfaste « business » de la traite des êtres humains agit-il ? Il demeure caché et invisible, mais il fonctionne presque partout, comme la corruption. L’État doit protéger ses citoyens et résidents contre les pièges et l’esclavage. Pourtant peu d’efforts sont fournis pour poursuivre et punir.

–       pour répondre ici et maintenant et à s’engager sur le long terme : Que pouvez-vous, et que puis-je faire pour réduire et éliminer la traite des êtres humains ?

Les témoins décriront l’inimaginable tromperie, la coercition et la souffrance. Leur témoignage montre concrètement ce que l’on peut voler à une vie humaine pour le plaisir et le profit des autres. C’est inconcevable tant que vous n’avez pas entendu une victime, un survivant vous raconter comment cela lui est arrivé.

Au cœur de l’histoire de chaque victime, se trouve la dignité inviolable et sacrée de toute personne humaine et au cœur de la libération de chaque victime, se trouve la solidarité des autres.

Les premières à offrir leur solidarité ont été, et sont encore les Sœurs, qui travaillent sans bruit et tissent sans bruit un réseau, et leur réseau mondial est là, Talitha Kum (2).

La solidarité est aussi sur la vidéo Human Trafficking (La traite des êtres humains), qui exprime de manière vivante la grande préoccupation de l’Église, des millions de personnes qui prient dans le monde (3).

Nous nous joignons à eux en priant :

Chère sainte Joséphine Bakhita, aide ceux qui, aveuglés par la cupidité et la luxure, piétinent les droits et la dignité humaine de leurs frères et sœurs. Aide-les à briser les chaînes de la haine et à redevenir pleinement humains.

Chère sainte Joséphine Bakhita, aide-nous, lorsque nous sommes tentés de regarder ailleurs et de ne pas aider, de rejeter les autres ou même d’abuser d’eux.

O Dieu d’amour, que ta lumière miséricordieuse inonde les ténèbres les plus sombres. Donne le salut aux innocents qui souffrent sous l’empire du péché. Donne la conversion aux âmes totalement perdues qui les retiennent captifs et les exploitent.

_______________________

1 Les Orientations pastorales sur la traite des êtres humaines sont accessibles sur ce lien : https://migrants-refugees.va/trafficking-slavery/ en différentes langues et formats.
2 https://www.talithakum.info/preghieracontrotratta@gmail.com
3 Pour plus d’informations, https:/www.popesprayer.va/

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel