Faire un don
Jeunes français aux JMJ de Panama © Vatican Media

Jeunes français aux JMJ de Panama © Vatican Media

JMJ 2019 : le pape se réjouit de sa rencontre avec des Français

Salutations aux francophones à l’audience générale

« Courageux, les Français ! » a lancé le pape François à l’audience générale de ce mercredi matin, 30 janvier 2019, en évoquant sa rencontre avec un groupe de jeunes Français aux Journées mondiales de la jeunesse de Panama, quatre jours plus tôt.

Après sa catéchèse sur son voyage au Panama, le pape a salué les pèlerins francophones présents Salle Paul VI, « en particulier les prêtres du diocèse de
Versailles, accompagnés de leur évêque Mgr Aumonier », qui ont applaudi avec enthousiasme.

« Je vous invite, chers frères prêtres, à la suite de ces Journées mondiales de la jeunesse, à toujours vous sentir avec l’Eglise, dans la proximité des jeunes, des pauvres et de tout le peuple fidèle, afin de puiser dans l’Esprit Saint, une fécondité toujours nouvelle », a-t-il encouragé.

Et le pape d’ajouter spontanément en italien : « J’ai eu l’occasion de rencontrer un beau groupe de jeunes Français qui étaient à l’entrée de la cathédrale (à Panama, ndlr). Ils étaient courageux (bravi) les Français ! »

Le pape François s’est en effet spécialement arrêté auprès d’un groupe de 200 jeunes Français, le 26 janvier, devant la cathédrale Santa Maria la Antigua : en arrivant en papamobile pour célébrer la messe et la dédicace de l’autel, avec les prêtres, les consacrés et les mouvements laïcs du Panama, aux alentours de 9h (15h à Rome), le pape a pris un bain de foule pour saluer ces jeunes, qui l’ovationnaient avec enthousiasme. Leur adressant quelques mots en français, il leur a demandé de prier pour lui, car son « travail » n’était « pas facile ».

Les pèlerins de la 34e  Journée mondiale de la jeunesse, parmi lesquels flottait le drapeau tricolore, étaient accompagnés du vicaire général de l’archidiocèse de Paris, Mgr Benoist de Sinety. L’avant-veille, devant les évêques d’Amérique centrale le pape avait cité Mgr de Sinety, sur le « courage » nécessaire  pour affronter la question des migrants, rendant hommage à son livre « Il faut que des voix s’élèvent. Accueil des migrants, un appel au courage » (Flammarion).

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel