Faire un don
Consacrés auprès des pauvres

Consacrés auprès des pauvres

Intention de prière d’octobre : que les consacrés réveillent leur ferveur missionnaire

La joie d’être envoyé aux pauvres

L’intention de prière du pape François pour ce mois d’octobre 2018 est pour les consacrés :

Prions pour que les consacrés réveillent leur ferveur missionnaire et rejoignent les pauvres, les marginaux et les sans voix.

Le père Daniel Régent sj, directeur du Réseau Mondial du Pape en France souligne dans cet édito du webmagazine Prier au Cœur du monde de ce mois que l’on peut traduire « ferveur missionnaire » par « joie contagieuse ». Dans « un monde soucieux du respect des opinions individuelles », il invite à « rejoindre les pauvres, les marginaux et les sans voix ».

***

« Consacrés : la joie d’être envoyés aux pauvres »

Certains, le matin, sautent de leur lit ayant hâte de découvrir la journée qui les attend. Heureux sont-ils ! D’autres se lèvent par nécessité. D’un côté c’est léger, malgré les difficultés possibles ; de l’autre, ça ressemble à la mise en route d’un moteur diesel poussif et polluant. Nous prions ce mois pour que les consacrés fassent partie du premier groupe. Le religieux que je suis vous en est déjà très reconnaissant ! Se réveiller avec la ferveur, c’est se réveiller avec de l’amour dans le cœur. Comment ne pas souhaiter cela à chacun ?

L’intention ne s’arrête pas à la seule facilité de se lever le matin. Il faut réveiller la ferveur missionnaire. Voilà une expression qui ne va plus de soi dans un monde soucieux du respect des opinions individuelles. Je propose de traduire « ferveur missionnaire » par « joie contagieuse ».

Rejoindre les pauvres, les marginaux et les sans voix, voilà encore qui ne va pas de soi. Depuis le Concile, l’Église rappelle que Jésus s’est laissé approcher par les pauvres et qu’il y a un mouvement de compassion envers eux : « A la vue des foules, il en eut pitié, car ces gens étaient las et prostrés … et il dit à ses disciples : priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson » (Mt 9,36-37).  Il y a là une marque distinctive du Royaume de Dieu qui fait la justice. « La bonne nouvelle est annoncée aux pauvres » (Mt 11,5). Pourtant, les pauvres ce n’est pas drôle – non pas eux, mais la réalité qu’ils représentent, car malgré les efforts faits, la pauvreté progresse dans le monde. Alors comment la présence aux pauvres peut-elle réveiller la joie contagieuse ? Il n’y a pas de réponse raisonnable à cette question. Le seul moyen est d’en faire l’expérience en se laissant toucher et en se mettant en route. Les témoignages dans ce magazine abondent. Chacun peut se laisser toucher. Mais l’exigence est plus urgente pour les consacrés qui prétendent se mettre à la suite de Jésus.

‟Les pauvres nous excèdent” -titre d’un livre de Philippe Demeestere sj- mais la joie contagieuse, malgré tout, se trouve auprès d’eux. « C’est dans cette proximité et cette communion avec les exclus que les frères doivent puiser et trouver leur joie » dit saint François. Jésus le premier s’est fait pauvre. En priant pour les consacrés, vous pouvez aussi demander au Seigneur que votre prière pour eux ruisselle sur vous en courage pour devenir pauvre et en bienfaits de joie !

Dernière minute. Le pape François demande à son réseau de prière de prier et de faire prier intensément ce mois-ci pour l’Église alors qu’elle est actuellement particulièrement éprouvée. Cette intention ne supprime pas l’intention qu’il nous avait donnée. Nous prierons pour lui et pour l’Église à travers l’intention qu’il nous donne pour les consacrés. Le pape a présenté cette intention samedi 29 septembre, jour de la fête de l’archange saint Michel. Dans l’Apocalypse, dernier livre de la Bible, il terrasse le serpent (Ap 12,7-9). C’est pour cela que le pape demande que l’on prie Marie, mère de l’Église, et saint Michel.

About Daniel Regent sj

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel