Faire un don
Benoît XVI et le pape François, 27/06/2017 © Vatican Media

Benoît XVI et le pape François, 27/06/2017 © Vatican Media

Fondation Ratzinger : pour la protection de la dignité humaine, message du pape François

« Contribuer avec courage et profondeur à éclairer une problématique essentielle »

« Contribuer avec courage et profondeur à éclairer une problématique essentielle pour la protection de la dignité de la personne humaine et de son développement intégral » : c’est la mission que le pape François confie à la Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoît XVI, à l’occasion du Symposium « Droits fondamentaux et conflits de droits » organisé à Rome les 15 et 16 novembre 2018, en collaboration avec l’Université Lumsa.

Devant l’apparition d’une « multiplicité de ‘‘nouveaux droits’’, souvent en contradiction entre eux » le pape encourage à « mettre en route une réflexion approfondie … sur le développement de la vision des droits de l’homme dans le monde actuel ».

Voici notre traduction de ce message adressé au président de la Fondation, le père Federico Lombardi, et lu à l’ouverture de l’événement.

Lettre du pape François

Au Père Federico Lombardi,
Président du Conseil d’administration de la Fondation Joseph Ratzinger-Benoît XVI

A l’occasion du Symposium international sur le thème « Droits fondamentaux et conflits de droits », organisé en collaboration entre la Fondation vaticane Joseph Ratzinger-Benoît XVI et la Libera Università Maria Santissima Assunta, je désire faire parvenir aux organisateurs, aux illustres intervenants et aux participants, mon salut et mon souhait de déroulement fructueux des travaux.

Tandis que s’approche le 70e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme de la part de l’Assemblée générale des Nations unies, il est opportun non seulement de célébrer la mémoire de cet événement historique, mais aussi de mettre en route une réflexion approfondie sur sa mise en pratique et sur le développement de la vision des droits de l’homme dans le monde actuel.

Dans mon Discours au Corps diplomatique de janvier dernier, dédié justement à cette Déclaration, je faisais observer qu’elle visait à abattre les murs de séparation qui divisent la famille humaine et à favoriser le développement humain intégral. Je relevais cependant qu’il fallait en même temps « constater qu’au cours des années passées… l’interprétation de certains droits s’est progressivement modifiée, de façon à inclure une multiplicité de ‘‘nouveaux droits’’, souvent en contradiction entre eux ». Commencent ainsi une série de problèmes qui parviennent à impliquer l’idée même du droit et de ses fondements.

Le pape Benoît XVI a perçu avec lucidité l’urgence de ces thématiques pour notre temps et il est intervenu avec autorité à leur sujet comme penseur et comme pasteur. C’est pour cela qu’il y a 20 ans, cette Université conférait à celui qui était alors le cardinal Ratzinger, le doctorat honoris causa en jurisprudence.

Je souhaite donc que le Symposium de haut niveau académique qui va avoir lieu, puisant son inspiration dans la pensée et dans le magistère de notre bien-aimé pape émérite, puisse contribuer avec courage et profondeur à éclairer une problématique essentielle pour la protection de la dignité de la personne humaine et de son développement intégral.

Animé de ces sentiments, je suis heureux de conférer aux personnes présentes ma Bénédiction, en demandant à tous de se souvenir de moi dans la prière.

Du Vatican, 13 novembre 2018

François

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel