Fatima: programme du pèlerinage du pape

24h au sanctuaire marial, chapelet, messe

Sanctuaire de Fatima © Wikimedia Commons / Aracuano

Sanctuaire de Fatima © Wikimedia Commons / Aracuano

Pèlerinage sur les lieux des apparitions, messe, chapelet, rencontres avec les malades et avec les autorités portugaises, figurent au programme du voyage du pape François au sanctuaire marial de Fatima, les 12 et 13 mai 2017. A l’occasion du centenaire des apparitions (1917), le pape passera vingt-quatre heures sur place.

Les détails du déplacement ont été publiés le 20 mars par le Bureau de presse du Saint-Siège. Le pape doit quitter Rome à 14h depuis l’aéroport de Fiumicino le 12 mai, pour atterrir après plus de 3h de vol (à 16h20 au Portugal, 17h20 heure de Rome) à la base aérienne de Monte Real, située à une quarantaine de kilomètres de Fatima.

Après une cérémonie de bienvenue, le pape rencontrera le président de la République Marcelo Rebelo de Sousa en privé dans l’aéroport, où il visitera aussi la chapelle vers 17h.

A 17h15, le pape François prendra l’hélicoptère pour atterrir au stade de Fatima dix minutes plus tard. Accueilli par la foule, il rejoindra le sanctuaire en papamobile ouverte, précise le programme.

Le pape visitera et priera dans la « chapelle des apparitions » à partir de 18h15. La petite chapelle a été construite sur le lieu où ont eu lieu cinq des six apparitions de la Vierge Marie aux trois enfants bergers de Fatima. Le 13 mai 1917, en plein cœur de la première Guerre mondiale, la Vierge Marie est apparue, sous l’apparence d’une « femme revêtue de soleil » à la « Cova da Iria », près de Fatima, à trois pastoureaux, cousins : Lucie dos Santos et Jacinthe et François Marto. La Vierge Marie leur recommandait de prier intensément pour la conversion des pécheurs. Les apparitions se renouvelèrent 6 fois en 1917, la dernière fut, le 13 octobre.

La Vierge demanda que soit construite une chapelle en son honneur. Erigée en 1919, elle a été dynamitée au petit matin du 6 mars 1922, restaurée et ré-inaugurée le 13 janvier 1923.

A 21h30, est prévue la bénédiction des cierges dans la chapelle, puis la prière du chapelet. Le pape prononcera aussi un « salut ».

Le lendemain, 13 mai, il doit rencontrer à 9h10 le premier ministre Antonio Costa dans la Maison de retraite “N.S. do Carmo” au sein du sanctuaire.

Dans la matinée, il visitera la basilique « Notre-Dame du Rosaire » et célébrera une messe à 10h sur l’esplanade. Au terme de la célébration, il saluera les personnes malades.

La basilique est édifiée à l’endroit où les voyants ont vu un éclair, prémices des apparitions. La première pierre a été bénie le 13 mai 1928 et sa consécration a eu lieu le 7 octobre 1953. Le titre de basilique lui a été accordé par Pie XII en 1954.

Le pape déjeunera dans la Maison “N.S. do Carmo” avec les évêques du Portugal à 12h30. Il quittera le pays à 15h (16h à Rome) après une cérémonie de congé, pour rentrer à Rome à 19h.

 

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!