Faire un don
Le pape visite la communauté pape Jean XIII © L'Osservatore Romano

Le pape visite la communauté pape Jean XIII © L'Osservatore Romano

Famille et vie: le pape demande à Mgr Paglia de se pencher sur les blessures de l’humanité

A l’aube de ses nouvelles responsabilités à l’Académie pour la vie et à l’Institut Jean-Paul II

Le pape François a demandé à Mgr Vincenzo Paglia de se pencher sur les blessures de l’humanité et de défendre la vie et la dignité humaine. Dans un Chirographe publié le 17 août 2016, il lui indique l’orientation de sa nouvelle mission de président de l’Académie pontificale pour la vie et Grand Chancelier de l’Institut pontifical “Jean-Paul II” pour les études sur le mariage et la famille.

Mgr Paglia était jusqu’à présent président du Conseil pontifical pour la famille. Mais ce dicastère sera amené à disparaître dès le 1er septembre prochain, pour être englobé dans le nouveau dicastère pour les laïcs, la famille et la vie présidé par Mgr Kevin Farrell.

Le pape François évoque d’abord la création de ce nouveau dicastère, dans le cadre de la réforme de la Curie romaine : « il m’a semblé opportun que les Institutions (…) du Saint-Siège (…) sur les thèmes relatifs au mariage, à la famille et à la vie, procèdent à un renouveau (…) pour inscrire leur action toujours plus clairement dans l’horizon de la miséricorde ».

Il formule pour l’archevêque italien des recommandations, recommandant en particulier que l’étude théologique ne prenne pas la place de « la perspective pastorale et l’attention aux blessures de l’humanité ». Il l’encourage à « se pencher sur les blessures de l’homme, pour les comprendre, les soigner et les guérir ». Une attitude qui est « le devoir d’une Eglise (…) capable d’affronter aussi les lieux de la tension et du conflit (…) et réalise sa mission de salut et de guérison là où la vie des individus est la plus menacée par les nouvelles cultures de la compétition et du rebut ».

Au sein des deux Instituts, le pape lui demande de se dédier aux défis qui concernent « la valeur de la vie », à savoir « la protection de la dignité de la personne humaine dans les divers âges de l’existence, le respect réciproque entre genres et générations, la défense de la dignité de chaque être humain ». Il mentionne aussi la promotion « d’une authentique ‘écologie humaine’, qui aide à retrouver l’équilibre originel de la Création entre la personne humaine et l’univers entier ».

Enfin, le pape François souligne la nécessité de « favoriser le dialogue cordial et constructif » avec d’autres Instituts mais aussi au niveau « œcuménique ou interreligieux ». Rappelant à Mgr Paglia que les deux institutions sont liées au nouveau dicastère pour les laïcs, la famille et la vie, il lui demande de travailler « en harmonie » avec lui, dans une « collaboration mutuelle » et « dans le respect des compétences réciproques ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel