Faire un don
Le président Trump et la First Lady visitent la chapelle Sixtine © L'Osservatore Romano

Le président Trump et la First Lady visitent la chapelle Sixtine © L'Osservatore Romano

États-Unis: plus de 300 millions de dollars pour lutter contre la faim

L’engagement du président Trump lors de la rencontre avec le pape François

Le président Donald Trump a renouvelé l’engagement des États-Unis à lutter contre la faim dans le monde, au cours de la rencontre avec le pape François, le 24 mai 2017, au Vatican, indique un communiqué de la Maison-Blanche. Le président a annoncé que son pays est « fier » de dépenser plus de 300 millions de dollars pour lutter contre la faim, particulièrement au Yémen, au Soudan, en Somalie et au Nigéria.

Le président américain a déclaré qu’il était « honoré » de pouvoir rencontrer le pape François et qu’il avait compris que le Vatican était « plus que jamais déterminé à poursuivre la paix dans notre monde ».

La Maison-Blanche informe que le président américain a proclamé Memorial Day, le 29 mai 2017, « en tant que jour de prière pour la paix permanente » et qu’il a invité le peuple à « se réunir dans la prière » à 11h. Il a également invité  « la presse, la radio, la télévision et tous les autres médias d’information à coopérer dans cette observation ».

Après la rencontre avec le pape, le président Trump a affirmé que « les États-Unis et le Saint-Siège partagent de nombreuses valeurs fondamentales et cherchent à s’engager à l’échelle mondiale pour promouvoir les droits de l’homme, lutter contre les souffrances humaines et protéger la liberté religieuse », indique le communiqué.

Lors de la rencontre, une « série de questions d’intérêt commun » a été discutée, « notamment la manière dont les communautés religieuses peuvent lutter contre les souffrances humaines dans les régions en crise, comme la Syrie, la Libye et le territoire contrôlé par l’ISIS ».

L’épouse du président, Melania Trump, s’est rendue à l’hôpital pédiatrique Bambino Gesù, propriété du Saint-Siège à Rome, situé non loin de la Cité du Vatican. Elle s’est arrêtée dans le Service de thérapie intensive de chirurgie cardiaque, dans le Service de cardiologie pédiatrique, à la garderie et dans la chapelle de l’établissement.

« Ma visite à l’hôpital pédiatrique Bambino Gesù aujourd’hui a été très émouvante, a-t-elle déclaré.  Passer du temps à parler et à colorier avec des enfants qui ont un esprit positif malgré la maladie était un cadeau incroyable. »

« Le temps que j’ai passé avec les petits dans l’Unité des soins intensifs est quelque chose que je n’oublierai jamais, a poursuivi la Première Dame, et je prierai pour chacun d’eux tous les jours. Je tiens à remercier les médecins, les infirmières et le personnel de l’hôpital qui font tous un travail aussi beau et difficile. »

Melania Trump a aussi ajouté: «À l’atterrissage en Belgique, j’ai appris qu’un jeune garçon et sa famille qui attendaient une transplantation cardiaque ont été informés que l’hôpital a trouvé un donateur. J’ai lu un livre et je tenais la main de ce petit il y a quelques heures, et maintenant mon cœur est rempli de joie par cette nouvelle. »

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel